Débutants au poker ? 9 conseils pour bien débuter dans cette discipline

Débutants au poker ? 9 conseils pour bien débuter dans cette discipline

L’apprentissage du poker peut parfois sembler effrayant. Les joueurs débutants ont énormément de paramètres à assimiler avant de se sentir à l’aise dans cette discipline.

Ces 9 conseils pour débuter au poker vous seront certainement utiles pour être plus serein lors de vos premières parties.

Débutant au poker ? Voici 9 conseils pour bien débuter !

Ne jamais jouer toutes les mains !

Lorsqu’on débute au poker, on fait souvent l’erreur de vouloir participer à une majorité de mains.

Or, vous devez au contraire vous montrer sélectif sur les parties que vous allez jouer. Ne croyez surtout pas en la chance en vous disant « plus je vais jouer, plus je vais être rentable ».

Même si cela peut sembler vraisemblable, il vaut mieux se concentrer sur les mains qui en valent vraiment la peine. Vous devez apprendre donc à sélectionner les coups où vous allez jouer, surtout face à des joueurs plus expérimentés que vous.

Ce conseil pour débuter au poker peut faire la différence entre un joueur qui joue avec la chance et un joueur qui « tente » sa chance… Le poker, ce n’est pas comme une machine à sous vidéo où la chance règne en maîtresse !

Bien qu’il existe une part de chance au poker, ce jeu est avant tout un jeu de stratégie et de compétences.

Bluffer au poker est un art, n’en abusez pas au risque de toujours perdre !

Bluffer à tort et à travers ne vous apportera rien de bon et vous fera perdre en crédibilité.

Les émissions consacrées au poker ont souvent tendance à nous montrer des bluffs spectaculaires qui peuvent changer le cours d’une partie. Mais ne vous y trompez pas ! Un bluff ne se fait pas au hasard, il se construit petit à petit.

Votre adversaire doit croire et adhérer à l’histoire que vous lui racontez depuis le début du coup.

Dans les parties en ligne, il faut savoir que bluffer est plus risqué que les parties en live (en direct face à face). En effet, les joueurs au poker en ligne vont avoir tendance à payer beaucoup plus souvent que lors d’une partie en face à face.

Toutefois, jouer en ligne peut être très formateur pour tenter des coups et ainsi progresser au poker. Voici d’ailleurs quelques conseils élémentaires pour détecter les comportements des joueurs au poker en ligne. Ces comportements sont nommés dans le jargon du poker, les tells.

Bien évidemment, il existe aussi toute une série de tells au poker en live que vous trouverez sur cette page. Étudier les comportements des joueurs et leurs travers peut se révéler à terme une arme redoutable pour déceler les joueurs qui bluffent !

Deviner les cartes de vos adversaires ?

Pour progresser au poker, il est conseillé d’apprendre à décrypter la force des mains de vos adversaires.

Entre chaque coup, en fonction de leurs actions et de leurs réactions, imaginez les cartes qu’ils peuvent bien avoir. Après chaque enchère, vous en aurez également une lecture plus claire et pourrez ainsi affiner votre supposition.

Vous pouvez, par exemple, avoir une bonne main et penser que votre adversaire en possède une plus forte : il est alors raisonnable d’abandonner le coup !

Dans un autre contexte, vous imaginez qu’il a une très bonne main, mais vous supposez la vôtre encore meilleure : pourquoi ne pas essayer de lui prendre tous ses jetons en tentant un all in ?

Imaginer la force des mains de vos adversaires s’apprend avec le temps et donne un bon avantage à terme. Mais n’oubliez pas qu’ils peuvent également faire de même avec vous !

Jouez en fonction de votre position à la table !

Au poker, la position que vous occupez à la table est un des facteurs les plus importants. Surtout dans les parties de Texas Holdem No Limit.

La position la plus avantageuse est lorsque vous êtes le dernier à parler, donc au bouton. Vos adversaires s’exprimant avant vous, cela vous permet d’imaginer la force de leurs mains et d’agir en conséquence.

Dans ce contexte, vous pouvez transformer une main perdante en une main gagnante en arrachant le coup à vos adversaires. Ou alors, vous pouvez aussi rentabiliser une main gagnante en faisant payer un maximum de jetons aux autres joueurs.

Les joueurs débutants au poker n’ont pas idée à quel point la position à la table est un facteur bien plus important qu’il n’y paraît. Vous apprendrez à en tirer avantage petit à petit.

Observez ce qui se passe pendant le jeu !

Au poker, même si vous ne participez pas à une main, vous devez observer comment vos adversaires jouent et se comportent.

C’est le meilleur moyen pour décrypter leurs habitudes de jeu et voir comment ils agissent lorsqu’ils ont telle ou telle main, ou même quand ils bluffent. Plus vous obtenez des informations sur les autres joueurs, meilleures seront vos chances de les battre !

Ne payez pas trop cher la carte qu’il vous manque !

Au cours d’une partie de poker, vous serez souvent proche de compléter votre suite ou votre couleur à une carte près.

Et c’est là que les problèmes commencent : vous allez être prêt à tout pour l’obtenir ! Mauvaise idée, car si votre adversaire est déjà servi et mise très cher, vous allez plonger sans savoir si vous obtiendrez finalement cette carte manquante.

Cependant, si l’autre joueur mise un peu, mais pas trop, vous pouvez éventuellement tenter le coup, ce dernier peut se révéler rentable pour vous si votre carte tombe. Encore faut-il connaitre toutes les probabilités…, nous vous l’accordons !

À ce sujet, des logiciels comme celui-ci peuvent vous y aider, sachez-le !

Avoir des connecteurs assortis n’est pas forcément une bonne main…

Au poker, on parle souvent de mains connectées ou assorties. C’est le cas lorsqu’on a un 8 et un 9 de cœur par exemple. Ces mains sont la plupart du temps surévaluées, car on espère que la couleur tombe, ce qui n’est pas souvent le cas.

On oublie aussi qu’un adversaire peut également toucher une couleur supérieure à la nôtre, ce qui pourrait nous faire perdre beaucoup, car on est sûr de notre main.

Il faut savoir que la probabilité que vos cartes assorties vous fassent remporter le coup n’est que 2 % supérieure par rapport à une main dépareillée. C’est bien évidemment trop peu pour tout miser dessus…

Il faut donc savoir coucher une main avec des connecteurs assortis, leur potentiel n’est pas suffisant, donc trop risqué.

…mais avoir As Roi n’est pas mieux !

Supposons que les cartes sont distribuées et vous recevez As Roi. C’est une belle main et vous vous dites qu’il serait dommage de ne pas l’exploiter : vous relancez et un joueur vous paye.

Cependant, le flop n’est pas en votre faveur et votre adversaire mise : vous espérez toujours toucher, donc vous payez. Bien, la carte suivante, la turn, n’est toujours pas décidée à vous donner une carte en votre faveur.

L’autre joueur mise à nouveau et vous, vous continuez d’espérer donc vous payez. La river, enfin, vous offre un Roi ! Vous possédez maintenant une magnifique paire, votre adversaire continue dans sa lancée, mise et vous enfin serein, vous le suivez…

Il retourne ses cartes pour révéler une magnifique double paire et remporte le pot ! Avec une aussi bonne main au départ, parfois vous gagnerez mais souvent vous perdrez. C’est dans ce genre de contexte qu’il faut apprendre à décrypter les autres joueurs.

Pour débuter au poker, conservez votre calme en toute circonstance !

Personne n’aime perdre. Et encore moins quand il est question d’argent. Restez fair-play en toute circonstance, n’en rajoutez pas devant vos adversaires si vous gagnez. Vous n’aimeriez pas que l’on vous le fasse !

Si vous perdez en jouant au poker, tirez-en un maximum d’expérience pour ne pas éventuellement reproduire les mêmes erreurs. Que vous gagniez ou que vous perdiez, sachez faire votre autocritique pour progresser.

Et n’oubliez jamais, même s’il y a de l’argent en jeu, le poker reste un divertissement, donc surtout amusez-vous tout en pratiquant un jeu responsable car l’addiction peut vous happer dans ses griffes au début.

C’est un paramètre important à prendre en compte car la dépendance aux jeux est très sournoise au début, mais aussi à terme (lire cet article pour en savoir plus).

D’autres conseils pertinents pour débuter au poker

Retour haut de page