Forte hausse du poker en ligne en 2020 suite aux mesures de confinement

Forte hausse du poker en ligne en 2020 suite aux mesures de confinement

Comme vous le savez, l’année 2020 a été une année dramatique et pour cause, la covid 19 qui a bouleversé le monde. Elle a fait énormément de malheureux mais aussi… quelques heureux.

Les sites de paris agréés par l’ANJ en font partie avec notamment la forte hausse du poker en ligne. Ces opérateurs de jeux sont en effet les grands gagnants des mesures de confinement de l’année 2020.

Forcés de rester chez eux, les Français se sont mis à parier massivement sur Internet. Un besoin de s’occuper, de s’aérer l’esprit mais aussi de jouer avec en ligne de mire, un espoir de gagner quelques parties de poker pour se remonter le moral.

Forte hausse du poker en ligne en 2020 suite aux mesures de confinement.

Confinement : le poker en ligne a explosé

Les sites français de paris en ligne, notamment ceux du poker, ont vu leurs résultats financiers explosés. Sur l’ensemble de l’année 2020, le marché des jeux d’argent en ligne, y compris des casinos sur Internet pourtant interdits en France, a affiché une croissance exponentielle.

En effet, le chiffre d’affaires du secteur d’activité des jeux d’argent en ligne (hors casinos qui proposent des machines à sous online), a augmenté de 22% en 2020 pour se fixer à 1,7 milliard d’euros, soit son plus haut niveau sur une année civile.

Les paris hippiques sur le Net eux aussi ont progressé et quant au secteur du poker en ligne, lui, il a carrément explosé avec des hausses sur l’ensemble de ses segments.

Il faut savoir pour comprendre cette explosion massive de joueurs de poker que lors du premier confinement, 10 000 nouveaux joueurs étaient sur la toile pour tenter leur chance.

Il existe en France quelques grands noms de sites de poker que vous connaissez certainement comme ParionsSport, Winamax, Pokerstars, Unibet ou encore Bwin Poker entre autres.

Ces sites ont principalement profité de la forte hausse du poker en ligne lors des mesures de confinement de 2020. Même le cours de bourse de PokerStars s’est envolé !

Le nombre de nouveaux joueurs de poker a considérablement augmenté

En progression jusqu’en 2012 suite à sa légalisation en 2010, il faut savoir que le secteur du poker en ligne a connu ensuite cinq années de baisses successives. Il aura fallu attendre l’année 2017 pour que ce jeu de cartes retrouve le chemin de la croissance.

Lors de l’exercice 2020, le chiffre d’affaires du poker en ligne a grimpé jusqu’à 446 millions d’euros soit une hausse de 64 % par rapport à 2019. Ces chiffres faramineux sont le nouveau record battant celui de 2012.

Le nombre de nouveaux joueurs actifs a ainsi augmenté de 40% au 4ème trimestre et de 53% sur l’ensemble de l’exercice 2020. Les joueurs de poker ont dépensé en moyenne 134 euros au 2ème trimestre 2020 contre 99 euros au 2ème trimestre 2019.

Bien évidemment, le confinement de 2020 et les autres mesures qui y sont associées ont été le moteur de cette frénésie pour le poker en ligne.

Reste à savoir si les nouveaux joueurs arrivés lors du confinement seront aussi actifs en 2021, là est toute la question et un défi de taille pour les salles de poker, notamment pour PokerStars, celle-ci étant la plus renommée en France.

Le poker en ligne post confinement

Les paris sont tenus ! Qui mise un jeton sur un rebond durable du poker en ligne et qui fait all in sur un retour à la normale ?

Eh oui, l’après confinement ne s’est pas soldé par un retour à une situation normale ! En effet, après le point culminant du second trimestre 2020, l’activité s’est ralentie pour se stabiliser sur le reste de l’année à un niveau plutôt toujours élevé.

En effet, le chiffre d’affaires de l’activité enregistré au 4ème trimestre 2020 s’établit à 117 millions d’euros, soit le 2ème plus important chiffre d’affaires enregistré sur un trimestre.

La croissance a donc continué d’être significative avec +54% par rapport au trimestre équivalent de 2019 et +30 % par rapport au 3ème trimestre 2020.

L’autre chiffre marquant concerne le nombre moyen de joueurs hebdomadaires. Il est supérieur de 16% à la moyenne du reste du trimestre.

Les sites de poker en ligne ont vite capitalisé sur ce phénomène en multipliant les programmes de fidélité. Ils savent qu’ils doivent faire des efforts pour conserver les deux types de joueurs qui ont permis leur envolée :

  • Les nouveaux joueurs qui sont arrivés en masse lors du confinement. Ces joueurs sont du pain béni pour les sites ! Les offres de bienvenue ont été un catalyseur pour tous ces nouveaux joueurs.
  • Les anciens joueurs des années 2000 qui avaient connu le premier boom du poker. Ils sont revenus avec l’effet du confinement et les plateformes en ligne se doivent de redoubler d’efforts pour mieux les chouchouter. Gros défis donc pour les opérateurs en 2021 !

Une forte hausse du poker en ligne, c’est bien, mais il y a des risques…

De plus en plus de joueurs est une excellente nouvelle pour tous les opérateurs de poker en ligne. Mais qui dit arrivée massive de joueurs débutants engendre aussi risques d’addiction aux jeux.

Le poker est en effet un jeu qui peut mener très vite à l’addiction pour les joueurs fragiles. Tchats pour parler avec d’autres joueurs, la volonté de gros gains, l’envie perpétuelle de se refaire et l’on en passe…

Il est à souligner qu’un joueur de poker a un ego à défendre. Le risque pour le joueur débutant est de ne jamais le contrôler. On peut même avancer que le pire ennemi d’un joueur, c’est lui-même.

Cette insatiable envie de contrôler les cartes des autres joueurs, ce perfide besoin de toujours vouloir finir sur un coup gagnant peut mener les joueurs débutants à la dépendance à ce jeu.

Tous les vrais joueurs de poker connaissent parfaitement ces sensations qui peuvent se révéler financièrement catastrophique à terme. La hausse des nouveaux joueurs sur les sites de poker en ligne liée aux mesures de confinement en 2020 doit alerter les instances sur les possibles déviances.

À ce sujet, un rapport de l’ANJ (Autorité Nationale des Jeux) est plutôt rassurant sur un point, celui des enjeux.

L’attractivité retrouvée pour l’activité poker en ligne ne semble pas s’être accompagnée d’une progression incontrôlée du jeu excessif. En effet, les dépenses moyennes par joueur n’ont augmenté que de 7% en 2020.

Cependant, l’addiction à un jeu ne se mesure pas en quelques mois. Nous en saurons certainement plus à ce sujet fin 2021 début 2022.

Jackpot Loto de 14 millions d'euros mercredi 27 octobre !
Retour haut de page