Poker : choisir un tournoi MTT, un Sit and Go ou un Cash Game ?

Poker : choisir un tournoi MTT, un Sit and Go ou un Cash Game ?

Aujourd’hui, il existe une multitude de formats pour jouer au poker Texas hold’em. Parmi les plus connus figurent les tournois MTT, les Sit and Go’s et le Cash Game.

Les meilleurs joueurs vous conseilleront de vous spécialiser dans l’un de ces trois tournois si vous souhaitez progresser et devenir performant.

Découvrons ce qui les définit et sur quels critères s’appuyer pour choisir le tournoi qui vous correspond !

Poker : choisir un tournoi Mtt, un Sit and Go ou un Cash Game ?

Choisir un tournoi MTT : une structure longue et l’espoir d’un gros gain

MTT signifie « Multi-Tables-Tournaments ». Il démarre à heure fixe avec une possibilité d’enregistrement tardif (une période définie dans le temps qui permet aux retardataires de rejoindre le tournoi).

Au départ, chaque joueur dispose du même nombre de jetons. Les blindes (mises obligatoires) augmentent régulièrement, ce qui pousse souvent à devoir jouer son tapis préflop, donc avant de pouvoir découvrir les cartes communes.

Sur l’ensemble des joueurs, seulement 8 à 15% seront récompensés et le montant des gains augmente à mesure que l’on se rapproche de la première place. Un MTT se termine après quelques heures, lorsqu’il ne reste plus qu’un joueur.

Les quantités de joueurs inscrits varient selon plusieurs facteurs : le coût de l’entrée, l’affluence globale (soirée, weekend, etc.), le prizepool (gains promis aux places payées), le nombre de sièges par table, la vitesse d’augmentation des blindes, etc.

Peu de joueurs de poker vont choisir un tournoi à 10 € avec un prizepool de 300 € garantis le mardi matin alors que des milliers vont choisir un tournoi le dimanche à 20 heures à 10 € avec 15 000 € garantis !

Statistiquement, choisir un tournoi le mardi matin au lieu de celui du dimanche soir permet de finir plus souvent en places payées.

Parallèlement, choisir un tournoi le dimanche avec un gros prizepool vous promet de belles sommes d’argent si vous arrivez à vous hisser en table finale, voire même à gagner le tournoi !

Choisir un tournoi Sit and Go : une structure rapide et des gains limités

Si l’on traduit Sit and Go en français, nous obtenons « assieds-toi et pars ». La partie démarre quand le nombre de joueurs nécessaires autour d’une table est atteint, à savoir de 2 à 10 sièges par Sit and Go.

Comme en tournoi, le niveau des blindes augmente régulièrement, donc préparez-vous à jouer des coups à tapis préflop pour tenter d’aller le plus loin possible.

En contrepartie, la réinscription n’existe pas et le prizepool reste limité. Une partie dépasse rarement une heure de jeu et les probabilités de finir en places payées sont fortes (30 à 50% des joueurs), mais les gains sont moins attrayants.

Choisir du Cash Game : une structure souple et des résultats immédiats

La troisième tendance du poker est le Cash Game. Ici, pas d’élimination ; on joue de l’argent réel, c’est-à-dire que les blindes ont une valeur monétaire et n’augmentent jamais.

Des tables de 2 à 9 sièges sont constamment ouvertes sur les plateformes de poker, notamment PokerStars entre autres. Pour s’y asseoir, vous devrez y déposer une somme d’argent allant jusqu’à 100 fois la valeur de la blinde en guise de tapis.

A titre d’exemple, pour du Cash Game aux blindes à 10 centimes, la règle est de s’asseoir avec 10 € maximum. Dans cette structure, nous verrons peu de coups joués à tapis préflop car nous avons plus de blindes, donc moins besoin de prendre de risques.

Le Cash Game permet de s’asseoir ou de quitter la table à tout moment. En revanche, vos pertes éventuelles sont déplafonnées puisque vous pouvez continuer de jouer tant que vous avez de l’argent à la table et des adversaires présents.

Objectifs, disponibilité et variance

Avant de choisir un tournoi MTT, un Sit and Go ou du Cash Game, vous devez répondre à ces questions : êtes-vous prêts à jouer des heures ? Jouez-vous pour gagner un beau pactole ou perdre le moins possible ? Comment réagissez-vous face au hasard des cartes ?

Pour y répondre, appuyons-nous sur les caractéristiques abordées précédemment. Si vous ne pouvez pas accorder plus de 3 heures d’affilée au poker, inutile de choisir un tournoi MTT puisque vous y passerez bien plus de temps pour le gagner.

Vient ensuite l’aspect financier : choisir un tournoi, c’est choisir de perdre souvent pour gagner beaucoup…, mais rarement, un peu comme certaines volatilités des machines à sous. Pour des résultats rapides, optez plutôt pour le Sit and Go ou le Cash Game.

Enfin, il faudra évaluer votre résistance à la variance, c’est le terme technique qui signifie le hasard des cartes au poker. Elle a un fort impact à court terme puisqu’une carte peut changer l’issue d’un coup et parfois même vous éliminer directement.

En MTT, vous serez fortement confrontés à la variance ; en Sit and Go également, à moindre fréquence car les places payées arrivent vite.

En Cash Game, la majorité des coups se jouent sans partir à tapis préflop. La variance influence alors moins le jeu mais elle reste omniprésente dans chaque format de poker.

À ce sujet, un tracker poker peut se révéler très utile afin d’obtenir en temps réel les statistiques de vos adversaires.

Spécialisez-vous et prenez du plaisir !

Un joueur de Cash Game aura plus de repères en début de tournoi quand les tapis moyens avoisinent encore les 100 blindes. Tandis qu’un joueur de Sit and Go maîtrisera plus certainement les moments du tournoi où les tapis diminuent.

Si vous souhaitez jouer régulièrement, nous vous conseillons de vous spécialiser dans un seul format. Ainsi, vous pourrez vous fixer des objectifs adéquats, travailler des situations précises et échanger avec des joueurs du même format pour évoluer au poker.

N’hésitez pas à réessayez plusieurs fois chacun de ces formats jusqu’à trouver le bon. Mais surtout, prenez du plaisir car c’est la condition ultime pour gérer vos émotions et progresser dans un cadre qui vous correspond.

Retour haut de page