Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Les joueurs de poker, plus réceptifs à l’addiction.

  • Votre pays: France
  • Publié le : 14 février 2014 10 h 58 min
  • Expire : 132 jours, 8 heures
Les joueurs de poker, plus réceptifs à l\'addiction.

Les joueurs de poker, plus réceptifs à l’addiction :

A l’heure où les jeux en ligne sont vivement critiqués en raison des importants problèmes qu’ils entraînent chez certains joueurs (addiction), une récente étude menée par l’Observatoire des Jeux tend à montrer que le poker conduirait davantage à des comportements addictifs que les autres jeux en ligne.

En effet, les joueurs de poker seraient les plus exposés aux problèmes de jeux et cela pour diverses raisons que nous allons tenter de vous expliquer…

Après une année 2013 peu favorable aux opérateurs de jeux en ligne qui ont vu leur chiffre d’affaires baisser, voilà que 2014 commence par de vives polémiques autour des problèmes des jeux, surtout celui du poker.

En effet, plus que jamais, les jeux en ligne mais aussi tous les jeux en général, sont à l’origine de comportements addictifs qui mènent parfois à la ruine et à la dépression.

S’intéressant aux pratiques des jeux en ligne, une étude menée conjointement par l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) et par l’Observatoire des Jeux vient ainsi de mettre en avant que les joueurs de poker seraient les plus exposés aux dangers de l’addiction.

Depuis 2010 et l’ouverture des jeux d’argent en ligne à la concurrence, le poker est le deuxième jeu d’argent le plus pratiqué sur la Toile après les loteries et autres jeux de grattage selon les deux Observatoires… mais c’est le plus addictif.

Autant dire donc que la problématique des dangers du poker n’a pas fini de faire jaser.

Une étude de l’Observatoire des Jeux démontre l’addiction au poker :

Selon cette étude, 20,9% des joueurs de poker seraient quotidiennement présents dans les salles de poker françaises en ligne pour y jouer, alors que seulement 10% des joueurs fréquentant les loteries ou les divers autres jeux en ligne seraient aussi assidus.

En parallèle à la fréquence de jeu, les joueurs de poker présenteraient également la particularité de miser beaucoup plus d’argent que les autres joueurs puisque l’on estime à 778€ la somme moyenne dépensée mensuellement par les adeptes de poker contre seulement 627€ pour les autres joueurs.

Comme le montre les chiffres cités ci-dessus, les pratiques à risque sont donc plus présentes dans l’univers du poker, et cette donnée est valable au niveau mondial puisque l’Indice Canadien du Jeu Excessif (ICJE) estime quant à lui que 22,1% des joueurs de poker canadiens sont des « joueurs problématiques » contre seulement 16,5% lorsque l’on s’intéresse aux joueurs de loteries et de grattage ou aux parieurs.

Quelles sont les raisons qui expliquent que le poker est addictif ?

C’est dans l’essence même du poker que pourrait se trouver la principale explication étant donné qu’un joueur de poker a toujours envie de « se refaire » et de conjurer la malchance.

Un article avant-gardiste concernant l’addiction au poker avait déjà été écrit en 2011 par ce site, plutôt très sérieux et renommé pour les jeux en ligne depuis 2002. Cet article confirme l’étude effectuée en 2014 par l’Observatoire des Jeux.

En fait, le joueur rejoue le plus souvent une partie et ce sont pas moins de 42% des joueurs de poker qui adopteraient cette stratégie après une partie perdue.

Le poker inciterait également les joueurs à dépenser plus qu’ils avaient prévu parce que les joueurs, après une partie remportée, regretteraient de ne pas avoir misé plus pour gagner davantage d’argent.

De ce fait, lors de la partie suivante, les adeptes de poker effectueraient une plus grosse mise pour s’offrir une belle montée d’adrénaline et tenter de gagner plus…

Mais le poker est également un jeu qui apporte du stress et qui peut faire ressentir de la culpabilité en cas de partie et donc d’argent perdus.

Et oui, conscient qu’ils sont responsables de leur victoire ou de leur défaite (le poker n’est pas qu’un jeu de chance contrairement aux loteries), les joueurs subissant un revers seraient touchés dans leur fierté ce qui les dévasteraient ou les inciteraient à se refaire.

D’ailleurs, probablement pour ces conséquences, le poker est le jeu le plus mal vu par l’entourage des joueurs qui considère souvent le poker comme un « gouffre à pognon ».

En tout cas, le poker s’affiche clairement comme la pratique en ligne la plus dangereuse pour les joueurs à l’heure actuelle, étant donné qu’elle crée de nombreux comportements d’addiction, beaucoup de joueurs n’ayant pas conscience qu’ils perdent quelque peu le contrôle lorsqu’ils jouent au poker en ligne.

Pour clore, nous affirmons , nous crions même, que la “cigarette” prônée par l’Etat français et les médias de masse dans les années 1950-1960 a mené à une catastrophe sanitaire sans égal de nos jours.

Et bien sachez que “le jeu”, quelque soit sa forme, “est” la cigarette des années 2000. Rendez-vous dans 30 ans pour constater les dégâts d’une politique avide de rentrées fiscales.

Numéro d'identification du communiqué : 88052fbc0d411515

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !