Comment investir dans le secteur des casinos du groupe Partouche ?

Comment investir dans le secteur des casinos du groupe Partouche ?

En 2020, les actions technologiques (de la catégorie « Stay-at-Home ») ont bénéficié d’une grande attention de la part des investisseurs et ont eu les rendements les plus impressionnants.

Depuis le début de l’année 2020, le CAC 40 a baissé de près de 8 %, mais l’indice CAC Tech (FRTEC) a augmenté de plus de 12 %.

Cependant, pour l’investisseur averti, le moment est peut-être venu d’envisager d’autres options puisque l’industrie technologique est surachetée actuellement.

À cet effet, investir dans le secteur des casinos nous vient à l’esprit, notamment avec le groupe Partouche.

Comment investir dans le secteur des casinos du groupe Partouche ?

À savoir sur le groupe Partouche

Le groupe Partouche est une société française qui a été créée en 1973 par Isidore Partouche.

La société a entamé son développement dans le secteur des casinos en France avec l’acquisition du casino de Saint-Amand-les-Eaux. D’autres acquisitions de casinos suivront jusqu’en 1997 où le groupe commence à se diversifier dans les secteurs des hôtels et de la restauration.

Aujourd’hui, le groupe Partouche est un leader de l’industrie française des jeux et exploite 42 casinos.

La société possède également plusieurs restaurants et stations thermales, bien que ses casinos représentent l’activité principale du groupe.

Ses activités se concentrent principalement en France, avec quelques acquisitions en Belgique, en Suisse, en Tunisie et quelques autres pays.

En apprendre plus sur le groupe Partouche ? Voici cette page !

Comment acheter des actions du groupe Partouche ?

En 1995, le groupe Partouche fut introduit à la Bourse de Paris, ce qui permit aux particuliers d’investir dans le secteur des casinos. De nos jours, vous pouvez choisir d’acheter l’action elle-même ou de spéculer avec ses CFD.

Il faut savoir que l’avantage premier d’acheter l’action est que vous pouvez éviter de payer des impôts sur le revenu.

En effet, en créant un compte PEA (Plan d’Épargne en Actions) auprès d’un courtier en ligne, tous les investissements que vous faites dans des entreprises françaises et européennes peuvent bénéficier d’une exonération fiscale.

Toutefois, pour bénéficier de cette exemption, vous devez conserver vos fonds sur le compte pendant au moins 5 ans. Par la suite, vous n’êtes pas imposé sur les bénéfices que vous tirez de vos placements.

Pour investir dans le secteur des casinos du groupe Partouche, il suffit de vous inscrire auprès d’un courtier en valeurs mobilières qui donne accès à la Bourse de Paris, tel que Bourse Direct par exemple, bien connu des boursicoteurs français.

Vous pouvez également vous inscrire auprès d’un courtier CFD qui propose aussi les actions du groupe Partouche.

Pourquoi investir dans le secteur des casinos du groupe Partouche ?

Le chiffre d’affaires annuel du groupe Partouche pour l’année fiscale 2020 était inférieur de 20 % à celui de 2019.

Le titre de la société a également pris un coup en passant de 28,30 euros au début de l’année 2020 à 20,90 euros à la mi-décembre, soit une baisse de plus de 26 %.

L’entreprise est donc quelque peu en difficulté actuellement, mais uniquement en raison de la Covid-19 qui a touché de plein fouet plusieurs acteurs du jeu.

Cependant, il y a une autre façon de voir les choses, notamment celle-ci : le titre Partouche à ce jour est tout simplement sous-évalué à cause de la crise sanitaire.

C’est donc une opportunité pour les particuliers d’investir dans le secteur des casinos du groupe Partouche.

Le cours de l’action Partouche pourrait rebondir en 2021 / 2022

Le deuxième trimestre de l’exercice 2020 (de février à avril) a été le plus durement touché par la fermeture des casinos en France.

Lorsque les casinos ont été rouverts vers la fin juin et tout au long du mois de juillet, les revenus du groupe se sont stabilisés au troisième trimestre (de mai à juillet).

En fait, le mois de juillet a vu une augmentation de 2 % de la fréquentation dans les casinos, tandis que les paris sportifs en ligne ont connu une croissance encore plus conséquente lorsque le sport a été réautorisé.

Quant aux jeux de poker en ligne, il ont quant à eux explosé lors du confinement, ce qui a fait d’ailleurs l’affaire de PokerStars.

Cette augmentation de la fréquentation des casinos a été suivie d’une hausse du cours de l’action Partouche entre août et début septembre, témoignant de la confiance des investisseurs.

Depuis lors, les nouvelles ont été positives, les entreprises des secteurs de l’hôtellerie et des jeux ayant commencé à regagner les pertes subies plus tôt dans l’année.

Toutes ces informations sont importantes, car elles montrent les réactions des investisseurs aux mesures mises en place par les gouvernements européens.

Maintenant que des vaccins contre la COVID-19 sont mis au point, on peut déjà entrevoir le bout du tunnel. Les investisseurs devraient se ruer sur les valeurs qui sont actuellement sous-évaluées, et le groupe Partouche est l’une d’entre elles.

À savoir que le prix de son action a atteint un pic à 34 euros en février 2020, ce qui signifie qu’elle est actuellement nettement sous-évaluée, étant négociée aux alentours de 20 euros à la mi-décembre.

Si une reprise devait s’amorcer au cours de l’année 2021, ce serait l’un des titres les plus intéressants à suivre, surtout si vous voulez investir dans le secteur des casinos.

Le groupe Partouche a un bilan solide

Contrairement à la morne année 2020 gangrenée par la crise de la COVID-19, l’année 2019 a été une période très fructueuse pour le groupe Partouche.

Le revenu net en 2019 a presque doublé (98,7 %) par rapport à l’année précédente en raison de l’augmentation de la fréquentation et des jeux en ligne en Belgique.

Ce secteur en particulier, a crû tout au long de l’année 2020 et a permis de maintenir les revenus du groupe Partouche à un niveau respectable malgré une fréquentation physique plus faible.

L’industrie du jeu est en plein essor

En raison des restrictions au déplacement, beaucoup d’internautes se sont tournés vers les jeux en ligne, ce qui a accéléré la croissance de l’industrie du jeu online.

D’ailleurs, le groupe Partouche a accéléré son empreinte dans ce secteur avec notamment le lancement de son casino en ligne, PASINO.ch, en Suisse depuis novembre 2020.

A plus long terme, si la législation des casinos en ligne devenait favorable aux acteurs des casinos français, car actuellement il sont interdits, il n’est pas impossible que le titre Partouche explose, cela est à souligner également.

Néanmoins, à plus court terme, nous pensons qu’investir dans le secteur des casinos du groupe Partouche reste une sérieuse opportunité pour 2021, voire 2022.

Le prix de l’action est accessible, contrairement à celle de la FDJ, qu’il semble que ce soit un très bon plan selon nous, en tous les cas à moyen terme.

Bonus été 2021 FDJ : 20 euros offerts !
Retour haut de page