Actions FDJ en bourse, comment en acheter ? Comment s’y prendre ?

Actions FDJ en bourse, comment en acheter ? Comment s’y prendre ?

Dans le cadre de la politique d’équilibrage des finances publiques de l’Europe, l’État Français avait ouvert le capital de la Française des jeux (FDJ).

Les investisseurs institutionnels et particuliers et même les boursicoteurs peuvent désormais acheter des actions du géant des jeux qui sont cotées à la bourse de Paris depuis novembre 2019.

Alors, comment faire pour acheter des actions de la FDJ et où les acheter ? Plusieurs options s’offrent à vous, dont le PEA, le compte-titres et les CFD de la FDJ.

Actions FDJ en bourse, comment en acheter ? Comment s'y prendre ?

Mais d’abord, petit rappel, qu’est-ce que la FDJ ?

Avec 26 millions de joueurs français qui ont recours à ses services, la Française des jeux est la deuxième loterie européenne. Elle compte plus de 30 800 points de vente, dont plus de 15 000 magasins de presse.

Lors de la légalisation des jeux d’argent en ligne (hors casinos) depuis une décennie avec la loi de mai 2010, la FDJ a gardé son monopole dans bien des secteurs tels que les jeux de grattage en point de vente et en ligne, les loteries également comme le Loto et bien d’autres jeux d’argent et de hasard.

Grâce à une politique de redistribution efficace d’enjeux, la FDJ dispose d’un important réseau composé de plus de 18 000 marchands de journaux qui réalisent près de 56 % de son chiffre d’affaires (CA).

Le groupe fait aussi plus de 96 % de son CA grâce à son réseau physique de revendeurs. Un chiffre que la FDJ compte bien faire baisser avec ses investissements dans le numérique.

La Française des jeux mise davantage sur les jeux numériques et phygitaux, qui ont en partie permis à l’opérateur de réaliser un bénéfice de 133 millions d’euros en 2019.

Les différentes façons d’acheter les actions de la FDJ

Depuis l’annonce de l’entrée en bourse de la Française des jeux, les joueurs se sont particulièrement intéressés à l’achat de ses actions, et par conséquent à la bourse.

La FDJ est très populaire en bourse et la question « comment acheter les actions de la FDJ » est très recherchée sur Google.

Tout d’abord, il faut savoir que les actions de la FDJ ne s’achètent pas auprès de votre buraliste comme un ticket à gratter (!), mais auprès de courtiers et banques en ligne qui vous donnent accès aux marchés boursiers.

Vous avez donc besoin impérativement d’un intermédiaire qui met à votre disposition un enveloppement fiscal avec lequel vous pourrez tenir vos titres achetés.

Le Plan Épargne en Actions (PEA)

Le PEA est une enveloppe fiscale qui permet aux particuliers d’acheter et de détenir des titres directement ou à travers des fonds d’investissements.

Toute personne majeure a droit à un PEA mais ne peut en détenir qu’un seul. Il faut savoir que toutes les actions ne sont pas éligibles au PEA. En effet, la société en question doit avoir son siège dans l’Union Européenne. Les actions de la FDJ peuvent donc être achetées avec un PEA.

L’avantage du PEA est qu’il offre une exonération d’impôt sur le revenu à condition de le détenir au moins 5 ans sans faire de retrait.

Vous devez néanmoins payer les cotisations sociales sur vos plus-values, elles s’élèvent à 17,2 %. Les versements sur un PEA sont en outre limités à 150 000 euros.

Il existe de nombreuses banques en ligne qui offrent un PEA à l’instar de BforBank, qui est une filiale du Crédit Agricole.

L’ouverture de compte est très simplifiée et se fait donc entièrement en ligne. Vous accéderez ainsi à une plateforme d’investissements où vous pourrez passer vos ordres d’achat d’actions de la FDJ.

Pour faire des analyses techniques plus poussées des cours de bourse, ces courtiers peuvent offrir des plateformes tierces comme ProRealTime. Ce dernier est d’ailleurs décliné dans la totalité en français, un régal.

De plus, les commissions sont avantageuses. Chez BforBank par exemple, un ordre de moins de 1000 euros n’est facturé qu’à 2,5 €.

Le compte-titres ordinaire

Le compte-titres ordinaire (CTO) offre plus de flexibilité avec la possibilité d’acheter n’importe quelle action cotée dans le monde, à condition que votre courtier l’offre.

Vous ne serez pas non plus restreint à une durée de maintien minimale pour bénéficier d’avantages fiscaux. La fiscalité du CTO est en fait moins attractive… Vous êtes soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 12,8 % en plus des cotisations sociales.

Pour l’offre de compte-titres, le courtier DEGIRO par exemple se distingue particulièrement avec plusieurs profils de compte différents et des frais très compétitifs.

Les CFD de la FDJ

Il existe plusieurs courtiers Forex et CFD (pour Contract For Difference) qui proposent les CFD d’actions européennes.

Les CFD offrent encore plus de flexibilité pour ceux qui ne souhaitent que spéculer sur les variations du cours de l’action de la FDJ.

Avec les CFD, vous n’achetez pas réellement les actions de la FDJ, mais vous misez sur le fait que leur cours va monter ou baisser dans un horizon de temps plus ou moins court.

Vous faites ainsi des profits ou pertes en fonction du cours actuel de l’action et celui du moment où vous aviez acheté le contrat CFD.

Parmi les courtiers CFD, eToro s’illustre en tant que broker. C’est un courtier régulé en Europe et offre de l’effet de levier sur les CFD de la FDJ.

Pour clore, la manière d’acheter les actions de la FDJ dépend de vos objectifs. Si vous voulez spéculer à court terme, les CFD sont bien adaptés mais dangereux à la fois.

Pour une détention à long terme, ce que nous vous préconisons d’ailleurs, tournez-vous plutôt vers le PEA et le compte titre, tout en sachant que ce dernier offre plus de flexibilité. Voilà, maintenant, vous savez comment acheter des actions de la FDJ !

Bonus été 2021 FDJ : 20 euros offerts !
Retour haut de page