La Française des Jeux (FDJ) mise sur le digital pendant la crise sanitaire

La Française des Jeux (FDJ) mise sur le digital pendant la crise sanitaire

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a entraîné une importante perte de chiffre d’affaires chez la Française des Jeux (FDJ).

Ainsi, le groupe français a dû se remettre en question et innover pour fidéliser sa clientèle et attirer de nouveaux joueurs. Découvrez comment le digital est devenu un véritable atout pour la FDJ.

La Française des Jeux mise sur le digital pendant la crise sanitaire.

Coronavirus : retour sur une situation inédite pour la FDJ

La crise sanitaire qui a touché le monde entier n’a pas non plus épargné la Française des Jeux ainsi que les autres opérateurs de jeux.

Pour le groupe français, il a fallu imaginer de nouvelles alternatives et diversifier l’intégralité de son offre pour s’en sortir.

La pandémie a conduit la FDJ à réfléchir autour de différents axes tout en s’alignant à ses valeurs citoyennes et solidaires.

Rappelons que la Française des Jeux aura donné plus de 2,7 millions d’euros à de multiples associations depuis le début de la crise du coronavirus. Durant cette période si singulière, trois actions distinctes ont été principalement menées par le groupe :

  • Restructuration de l’offre
  • Contribution à la solidarité nationale
  • Soutien au réseau de détaillants

En effet, le premier confinement a souligné plusieurs problématiques de taille, tout comme les casinos également.

Tout d’abord, les Français ont été moins nombreux à se rendre dans les près de 30 000 bars-tabac-presse partenaires, restrictions obligent. Ensuite, l’offre de paris sportifs a été considérablement réduite en raison de l’annulation des compétitions sportives.

Le jeu Amigo a même été suspendu provisoirement car ce dernier impliquait un stationnement en point de vente. La durée de validité des jeux de grattage a aussi été prolongée pour ne pas pénaliser les joueurs.

L’année 2020 a été celle du digital pour la FDJ, qui a connu un succès grandissant. Les joueurs réguliers n’ont pas hésité à s’inscrire en ligne ou à ouvrir un compte via l’application FDJ pour continuer de tenter leur chance à divers jeux, paris et autres jeux à tirages au sort.

Digital et omnicanal, un duo gagnant ?

Pour contrer les méfaits de la crise sanitaire, la Française des Jeux a choisi de miser sur une stratégie omnicanale. En marketing, cela est étroitement lié à l’évolution des pratiques du multicanal, tel que nous le connaissons. Il s’agit en fait d’optimiser différents canaux de distribution pour viser une cible plus large.

Depuis mars 2020, l’EuroMillions et le Loto résistent et prouvent leur résilience face à cette situation inédite. Les paris sportifs, quant à eux, ont retrouvé leurs adeptes dès la reprise des compétitions, entre les deux premiers confinements.

Le digital a joué – et joue encore – un service complémentaire à part entière pour la FDJ. Le groupe français a su convertir ses aficionados en leur offrant plusieurs façons de jouer : en ligne ou en se rendant en point de vente.

Des jeux ont même été adaptés pour suivre cette logique, à l’instar d’Amigo qui propose désormais la consultation des résultats de chaque tirage sur smartphone.

Des nouveaux types de tickets de grattage tel que le jeu Qui Veut Gagner des Millions ont également vu le jour et rencontrent un succès fou auprès des 18-34 ans.

Ces supports phygitaux enrichissent l’expérience client en intégrant un QR Code, permettant aux joueurs d’accéder à une grille de jeu supplémentaire pouvant se valider directement depuis un appareil mobile.

L’innovation au cœur du développement de la Française des Jeux

L’innovation compte beaucoup aux yeux de la FDJ, qui a créé un département entièrement consacré à l’Open Innovation au sein de son groupe.

Ce pôle a pour but de surveiller les nouvelles tendances, d’identifier des solutions innovantes chez les partenaires de la société française et de développer des jeux et applications mobiles.

Au regard de la digitalisation de la Française des Jeux pendant le premier confinement, les salariés de l’entreprise ont été confrontés à une multitude de dossiers d’inscription à traiter dans les meilleurs délais.

Afin d’accéder aux jeux en ligne, un compte-joueur doit être ouvert sur le site Internet de la Française des Jeux ou son application. Cela nécessite la transmission de justificatifs administratifs à la FDJ.

Ces données sont des éléments particulièrement importants pour booster la communication du groupe et le ciblage client.

Pour rappel, jouer en point de vente reste totalement anonyme. Bien que le gouvernement a tenté ces dernières années de légiférer en la matière, il est bien souvent compliqué pour la FDJ d’appréhender efficacement sa clientèle.

Vers un jeu plus responsable

La Française des Jeux ne s’arrête pas là et continue de déployer d’autres actions pour séduire de plus en plus de joueurs.

Sur ses supports digitaux, le groupe met à disposition des joueurs divers services pour les accompagner et les responsabiliser afin qu’ils ne tombent pas dans le piège de l’addiction.

Il renforce les messages liés au jeu responsable et informe quant aux comportements à adopter et ceux à éviter.

L’objectif est avant tout de promouvoir une pratique récréative et non abusive des jeux d’argent. Depuis 2019, environ 10 % du budget d’achat d’espace télé de la FDJ est dédié au jeu responsable.

Pour clore, il est à noter que malgré la crise liée à la Covid-19, la FDJ a maintenu son cap en bourse puisque son cours a plus de doubler depuis son introduction.

Cet aspect prouve que les investisseurs suivent de très près la digitalisation de la FDJ. Force est de constater que, malgré la crise sanitaire, la FDJ s’avère être une valeur anti-crise et elle le prouve !

Bonus été 2021 FDJ : 20 euros offerts !
Retour haut de page