Arnaque, les rachats de tickets gagnants, attention

Arnaque, les rachats de tickets gagnants, attention

Dernièrement, une arnaque de grande ampleur a été démasquée par la police en Seine-Saint-Denis.

Celle-ci consistait aux rachats de tickets gagnants de jeux à gratter, de loto ou encore de paris sportifs et hippiques pour blanchir de l’argent massivement.

Arnaque, les rachats de tickets gagnants.

La FDJ, le PMU et le Fisc sont les victimes de cette arnaque

Cette arnaque aurait tout de même permis de blanchir 1,3 million d’euros, une somme colossale pour une technique très simple et finalement, très efficace avec un peu d’organisation.

Bien évidemment, ce sont la FDJ, le PMU mais surtout le Fisc qui sont les victimes de cette arnaque aux rachats de tickets gagnants, plutôt bien ficelée d’ailleurs.

Nous serions même tentés de dire que cette arnaque est d’une facilité tellement déconcertante, tout comme celle-ci sur des machines à sous, que nous pensons même que d’autres réseaux de rachats de tickets gagnants de la FDJ et du PMU sévissent encore à ce jour.

Extrêmement délicat et difficile pour la police de détecter ce genre d’arnaque car toutes les parties prenantes de cette escroquerie sont gagnantes, que ce soit l’escroc et celui qui vend son ticket gagnant également.

Seul le Fisc, donc la population française, est perdant à cause du blanchiment d’argent et quant aux opérateurs (FDJ et PMU), il en prennent un coup au niveau de leur « image », c’est une évidence.

Les rachats de tickets gagnants de la FDJ et du PMU, des arnaques bien ficelées

En raison des énormes quantités d’argent qu’il brasse, le milieu des jeux de hasard et des paris sportifs et hippiques est régulièrement touché par des affaires judiciaires (voir cette affaire aussi).

Des individus mal intentionnés peuvent en effet facilement être tentés d’utiliser les jeux d’argent à des fins illégales, qu’il s’agisse d’arnaques menées à l’intérieur des casinos ou de blanchiment d’argent sale.

Si compter les cartes au blackjack est une « arnaque gentillette » bien connue dans les casinos (Ben affleck en connait un rayon à ce sujet !), certains joueurs sont bien plus subtils et organisent des réseaux d’escroqueries ficelées dans les moindres détails.

Cette arnaque de rachats de tickets gagnants a été démantelée dans le département de la Seine-Saint-Denis : des escrocs rachetaient des tickets de grattage et autres jeux gagnants de Loto ou de l’EuroMillions afin de récupérer le montant gagné auprès de la FDJ.

Cette technique, si l’on peut dire, de rachats de tickets gagnants permet de blanchir rapidement et simplement de l’argent.

Comment se déroule une arnaque de rachats de tickets gagnants ?

C’est un nombre de vainqueurs trop important dans un bar tabac d’Aulnay-Sous-Bois qui a mis la puce à l’oreille aux autorités concernées.

Flairant l’arnaque de rachats de tickets gagnants, elles ont découvert un vaste réseau implanté un peu partout en France et fonctionnant sur un système on ne peut plus simple.

Aux quatre coins de France, des rabatteurs devaient trouver des joueurs prêts à vendre leurs tickets de loto, de paris sportifs et autres jeux gagnants contre de l’argent liquide moyennant une compensation financière supplémentaire.

Ils pouvaient alors finaliser leur arnaque en demandant des chèques à la Française des Jeux ou au PMU pour encaisser les gains.

Cette arnaque de rachats de tickets gagnants, qui permet de blanchir de grosses sommes d’argent, attirait de nombreuses personnes venues de la communauté des gens du voyage, dont plusieurs membres du clan Hornec, déjà connu dans le milieu du grand banditisme.

Une arnaque qui permettait aux escrocs d’investir dans l’immobilier

D’après le Service Central des Courses et Jeux et l’Office Central pour la Répression de la Grande Délinquance Financière, cette arnaque de rachats de tickets gagnants aurait permis de blanchir 1,3 million d’euros grâce à cette « lessiveuse » et une grande partie a déjà été réinvestie dans l’immobilier.

Depuis la découverte de cette arnaque de rachats de tickets gagnants, une quarantaine de personnes a été arrêtée par la police, dont le tenancier du bar-PMU d’Aulnay-sous-Bois qui a reconnu les faits.

Son établissement était effectivement le centre névralgique de cette vaste opération de blanchiment et il a donc été incarcéré. Les autres acteurs de l’arnaque ont quant à eux dû s’acquitter de cautions pouvant aller jusqu’à 100 000 euros pour ne pas aller sous les verrous.

Cette arnaque devrait faire avancer les choses

Cette arnaque de rachats de tickets gagnants démontre que les jeux de grattage, les tickets de Loto, les paris sportifs ou hippiques ou autres jeux restent encore trop régulièrement touchés par des problèmes d’escroquerie, contrairement à ceux des casinos en France.

En effet, les casinos français sont à ce jour beaucoup plus sûrs grâce à la grande transparence et aux nombreux contrôles demandés aux gérants de ces établissements.

Blanchir de l’argent via une machine à sous est devenu quasiment impossible si ce n’est dans des tripots illégaux, généralement par des machines à sous clandestines installées dans des petits bars.

Des efforts doivent donc être faits pour limiter au maximum la possibilité d’une arnaque avec les jeux de grattage, les loteries, les paris sportifs et hippiques surtout, car au PMU, le blanchiment d’argent est assez coutumier selon ce témoignage.

Même la Cour des Comptes dernièrement a pointé du doigt l’anonymat des joueurs de la FDJ et du PMU qui favorise le blanchiment d’argent.

Bien que le PMU utilise un système d’algorithmes qui repère les paiements douteux, les rachats de tickets gagnants du PMU dans cette affaire sont quand même passés inaperçus…, indétectables même et c’est ce qui nous permet d’affirmer que d’autres réseaux du même type sont en place.

En effet, cette arnaque de rachats de tickets gagnants est à la portée de tout individus qui savent manier tout simplement… un tableur Excel !

Quant à Tracfin, l’organisme du Ministère de l’économie et des Finances qui veille sur les mouvements d’argent suspects, pour cette arnaque de rachats de tickets gagnants, bah… il n’a rien décelé.

Et dire que le précédent gouvernement a freiné le contrôle d’identité pour les joueurs de la FDJ et du PMU

Enfin, au moins une chose est certaine, dans le souci de lutter contre les escroqueries, les gains payables en liquide seront limités et passeront désormais de 3000 à 2000 euros. Au-delà, c’est un chèque qu’il faut récupérer et encaisser, ce qui facilite le suivi de l’argent.

Reste à savoir si ces mesures seront suffisantes, mais ce n’est pas l’avis des casinotiers français qui eux, sont envahis par un millefeuille législatif à ne plus en finir, et idem pour les sites de jeux d’argent en ligne.

La FDJ et le PMU eux, sont certes soumis à des législations, mais pas aussi draconiennes. Vous avez dit bizarre ? Comme c’est bizarre

Retour haut de page