Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Blanchiment d’argent dans les casinos francais ?

  • Votre pays: France
  • Publié le : 28 février 2014 17 h 51 min
  • Expire : 123 jours, 4 heures
Blanchiment d\'argent dans les casinos francais ? C\'est inexact !

Blanchiment d’argent dans les casinos francais ? C’est inexact !

Trop souvent, l’image des casinos est associée au blanchiment d’argent alors qu’il n’y a aucune vérité derrière tout cela puisque seules les machines à sous implantées dans certains bars pas très bien famés servent réellement à blanchir de l’argent par les malfrats.

Dans les établissements de jeux en France, il est en effet impossible de blanchir de l’argent sale puisque tout est mis en œuvre par les casinos pour que tout soit totalement transparent. Enquête dans l’univers passionnant des machines à sous et jeux de table…

Alors que le milieu des casinos est souvent perçu comme celui dans lequel le blanchiment d’argent est le plus facile, il n’en est en réalité rien.

Aujourd’hui, bien au contraire, blanchir de l’argent par le biais d’un établissement de jeux relève du parfait exploit !

En effet, à l’heure actuelle, les casinos tirent plus de 90% de leur Produit Brut des Jeux, le fameux PBJ, des machines à sous, autant dire donc que les casinos tirent leur richesse des milliers de pièces d’euros que les joueurs placent dans leurs bandit-manchot.

Et très sincèrement, les blanchisseurs d’argent sale préfèrent aujourd’hui détourner de belles liasses de billets verts plutôt que des petites piécettes d’euros.

De toute manière, admettons-le, il est aujourd’hui totalement inenvisageable pour qui que ce soit de blanchir de l’argent via un casino et ce, même si les malfaiteurs étaient prêts à détourner des piécettes car la surveillance des opérations réalisées par les casinos n’a jamais été aussi importante.

Voici les règles aujourd’hui élémentaires qui s’appliquent aux casinos français :

Dans la plupart des secteurs de notre économie, les mouvements de change mais aussi les gains importants doivent être enregistrés.

Une règle similaire existe pour les casinos de France mais là où les montants plancher sont fixés à 5000 €, voire plus pour les opérateurs de jeux ou les banques, les casinos se doivent de conserver les documents relatifs (pièce d’identité des gagnants, enregistrement comptable) à toutes les opérations de plus de 2000€.

Dans la même lignée, il est important de noter que les chèques de gain ne peuvent être remis qu’à des joueurs ayant effectivement joué.

Un bon de paiement valide le plus généralement le fait qu’un joueur a misé aux machines à sous. Tout cela a vocation à éviter que des joueurs tentent de changer des jetons contre un chèque avant même d’avoir joué…

Mais, si vous fréquentez assidument un des casinos français, sachez que tout est sous surveillance et que vous ne contribuerez jamais, en jouant, à financer des réseaux spécialisés dans la corruption, la prostitution et également le blanchiment d’argent.

En effet, depuis 2006, des procédures internes sont suivies par tous les casinos de France et ont vocation à permettre à TRACFIN, un organisme dépendant du Ministère de l’Economie et des Finances, d’identifier précisément des mouvements d’argent suspect.

Pour ce qui est des procédures internes, il existe diverses surveillances conduites par les personnels du casino, mais aussi par des intervenants extérieurs.

Si le Directeur du casino peut demander à tout moment à un membre de son personnel de procéder à un contrôle, la vidéosurveillance est aujourd’hui le meilleur moyen de détecter d’éventuels mouvements suspects.

De toute manière, de nombreux casinos ont intérêt à jouer la carte de la transparence car l’appartenance à de grands groupes, parfois côtés en Bourse, oblige à une gestion rigoureuse et sans la moindre suspicion.

Mais les casinotiers eux-mêmes ne sont pas seuls à œuvrer pour la transparence de leurs établissements puisque des experts informatiques ont pour mission de vérifier les logiciels informatiques des machines à sous.

Des fonctionnaires du Ministère des Finances ont un droit de regard sur la comptabilité des casinos. Mieux, la Police Judiciaire via le Service Central des Courses et des Jeux bénéficie de la possibilité d’effectuer à tout moment, un contrôle inopiné des jeux accessibles aux joueurs dans les casinos.

Vous l’avez compris, les casinos français ont bien peu de marge de manœuvre tant leur activité est aujourd’hui contrôlée et surveillée. Autant dire qu’ils ne sont pas du tout les lieux rêvés pour blanchir de l’argent.

En revanche, les jeux d’argent et en particulier les machines à sous clandestines installées dans des bars restent un moyen très utilisé par les réseaux de prostitution de l’Est de l’Europe pour blanchir de l’argent.

Mais, très sincèrement, inutile d’assimiler les casinos au phénomène relativement isolé des machines à sous clandestines puisque ces dernières, en plus d’être illégales, ne sont que peu généreuses avec les joueurs…

Alors, pour jouer aux machines à sous et aux jeux de table, vous savez désormais où il faut vous rendre : au casino de votre région !

Numéro d'identification du communiqué : 467530a428a74c0c

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !