Resident Evil Village, notre test et avis sur ce jeu vidéo d’épouvante

Resident Evil Village, notre test et avis sur ce jeu vidéo d’épouvante

Vous l’attendiez depuis longtemps, voici enfin Resident Evil 8 ! Ah non, pardon ! Capcom a visiblement décidé de la jouer plus original en sortant le huitième opus de la saga Resident Evil sous le nom de « Resident Evil Village ».

Saga incontournable dans les jeux vidéo d’épouvante, nombreux ont été les joueurs qui mourraient d’impatience ces derniers mois grâce à l’avant-goût donné par la firme japonaise, notamment avec ce qu’on a pu voir de Lady Dimitrescu.

Découvrez notre avis sur le jeu vidéo Resident Evil Village dans ce test : est-il le digne de successeur de Resident Evil 7 à nous empêcher de dormir la nuit ?

Resident Evil Village, notre test et avis sur ce jeu vidéo.

L’happy end en Europe de l’Est ? Trop facile…

La vie d’un héros de jeu vidéo n’est jamais paisible une fois un épisode terminé et Ethan Winters va en faire les frais

La vie a décidément fait le choix de ne jamais le laisser tranquille même après un déménagement en Europe de l’Est où il comptait couler des jours paisibles avec sa femme Mia et sa fille Rosemary.

En effet, le jeu vidéo Resident Evil Village est la suite directe des événements qui se sont passés en Louisiane avec les Baker dans Resident Evil 7 Biohazard.

Tout vire finalement au cauchemar quand la fille d’Ethan se fait kidnapper par… Chris Redfield. Après une perte de connaissance, Ethan se retrouve dans un village mystérieux, théâtre de ce nouvel opus Resident Evil Village où notre héros devra retrouver sa fille.

Pour ce huitième volet, il était difficile pour Capcom d’innover… et le résultat est malheureusement peu surprenant en termes de narration.

Le titre se contente de faire ce qui a déjà été fait avec des séquences vues et revues (méchant assez cliché, perturbateur vous faisant perdre toutes vos armes, course poursuite, etc.) malgré quelques références non sans rappeler Resident Evil 4.

La dernière partie du scénario est également surprenante dans le mauvais sens du terme et les avis à son égard seront tranchés !

L’histoire du jeu vidéo Resident Evil Village n’en reste pas moins convaincante même si elle est plutôt simpliste…. Le jeu vidéo étend l’histoire établie précédemment par la franchise et ouvre des possibilités pour une nouvelle suite aux mésaventures d’Ethan Winter.

Resident Evil Village : entre courses effrénées et affrontements musclés

Resident Evil Village est fidèle à la saga : soit vous prenez en main les mécaniques du jeu, soit vous ne survivrez pas !

Le jeu vidéo penche cependant légèrement plus du côté action que du côté survival horror qui est annoncé, ce qui pourrait déplaire à certains joueurs à notre avis.

Tu cours et tu tues… ou tu seras tué !

Dans ce village s’apparentant à un simili monde ouvert que vous allez explorer de fond en comble, vous devrez souvent faire des allers-retours pour parvenir à vos fins.

Vous croiserez d’ailleurs sur la route quelques énigmes et autres monstruosités à l’image du jeu Returnal qui ne chercheront qu’à vous rayer de ce monde !

Pour vivre tout ça ? Capcom décide de maintenir les changements opérés dans Resident Evil 7 Biohazard avec une vue immersive en FPS pour ressentir au maximum l’ambiance pesante et horrifique de l’endroit.

Au niveau du gameplay de combat, rien de très original par rapport à Resident Evil 7 Biohazard : vous pourrez vous contenter de tir à la tête ou sur le point sensible d’un ennemi pour le tuer si vous ne décidez pas de fuir en utilisant les objets de votre environnement.

Il y a beaucoup de variété dans les armes à disposition dans le jeu vidéo Resident Evil Village et on retrouve notamment un fusil sniper, parfait pour venir à bout des ennemis ayant pris de la hauteur.

La diversité parmi les différents monstres est également intéressante pour apporter un peu de piquant aux affrontements.

En plein dans le côté survival horror, la gestion de vos munitions et de votre inventaire sera centrale dans votre gameplay.

Pour vous aider en combat, vous pourrez ainsi crafter ou acheter des munitions, des améliorations d’armes et divers consommables pour booster Ethan (vie, résistance, etc.) à un PNJ (Le Duc).

Vous en reprendrez bien encore une dose ?

Si les mésaventures d’Ethan peuvent se terminer entre dix et quinze heures, le jeu vidéo Resident Evil Village ne s’arrête pas là ! En effet, il s’inscrit dans la lignée des jeux qui ont à cœur de se développer aussi en New Game + pour perfectionner la rejouabilité.

En parcourant à nouveau le village dans de nouvelles runs, vous pourrez ainsi réaliser de nouveaux défis très variés et débloquer de nouveaux bonus.

Vous pourrez également tâter le terrain du mode Mercenaire pour tuer toujours plus d’ennemis en un temps limité, maximisant ainsi le côté action de Resident Evil Village avec du scoring en plus, de quoi motiver le compétiteur qui est en vous !

Frissons garantis avec Resident Evil Village ?

Tuer des ennemis à foison, c’est bien beau… Mais on joue aussi à un Resident Evil pour avoir peur ! Est-ce que Resident Evil Village est à la hauteur et nous a fait peur dans ce test ?

Sordide, glauque, pesant, sinistre…, les décors du jeu vidéo Resident Evil Village ne sont clairement pas là pour vous apaiser.

Ajouté à ça un sublime détail de gestion de lumière et vous avez finalement un jeu vidéo d’horreur qui marque tous les points dans la catégorie ambiance !

Le nouveau moteur de Capcom (le RE Engine) fait assurément un travail monstrueux et le rendu visuel est assez bluffant, en particulier sur les consoles next gen.

L’ambiance horrifique et oppressante est également une expérience sonore grâce à un sound design très qualitatif (de quoi bien vous préparer pour n’importe quel jumpscare si vous jouez au casque), et une bande-son discrète mais très bien réalisée.

Entre stress, angoisse, peur, voire terreur, vous allez être servis au milieu des diverses phases d’actions qui n’en restent pas moins stressantes !

Points forts et points faibles : notre avis après le test de Resident Evil Village

Points forts :

  • Une ambiance horrifique dans laquelle l’immersion est totale grâce notamment à la vue à la première personne et à la direction artistique de qualité ;
  • À mi-chemin entre le jeu d’action et le jeu d’horreur ;
  • Stress et surprise sont au rendez-vous pour une expérience effrénée ;
  • Des combats dynamiques et intéressants ;
  • De bonnes phases d’énigmes et d’exploration ;
  • Beaucoup de diversité (bestiaire, armes, etc.) ;
  • La narration et l’histoire sont intrigantes ;
  • La gestion du son vient compléter à la perfection cette ambiance angoissante ;
  • Bonne rejouabilité (New Game +, mode Mercenaire).

Points faibles :

  • Une structure qui se renouvelle peu par rapport au titre précédent ;
  • Resident Evil Village penche parfois trop du côté action plutôt que vers l’horreur ;
  • La narration de la fin du jeu n’est pas au niveau du reste ;
  • Certaines énigmes sont un peu trop faciles ;
  • Le DualSense n’est pas développé à sa juste valeur.

On ne prend pas nécessairement une grande baffe d’originalité avec ce test du jeu vidéo Resident Evil Village qui suit les traces de Resident Evil 7.

Expérience complète et équilibrée entre horreur, exploration, action et réflexion, Resident Evil Village propose tout de même une aventure qui ravira les fans de la franchise qui n’ont pas peur d’un jeu tirant davantage sur l’action que ses prédécesseurs.

Le jeu vidéo Resident Evil Village est assurément un très bon survival horror qui fait honneur à la saga Resident Evil fêtant ses 25 ans. À vous de faire le test pour vous faire votre propre avis !

En savoir plus sur les défauts et qualités du jeu vidéo Resident Evil Village sur PS5 ? Merci à Julien Chièze pour cette vidéo !

Euro 2020.
Retour haut de page