Death Stranding Director’s Cut sur PS5, notre avis et test de ce jeu vidéo

Death Stranding Director’s Cut sur PS5, notre avis et test de ce jeu vidéo

Deux ans après la sortie de Death Stranding, Hideo Kojima revient avec une nouvelle édition pour son jeu vidéo qui a marqué l’histoire de nombreuses façons : Death Stranding Director’s Cut.

Découvrez notre avis sur le jeu vidéo Death Stranding Director’s Cut dans ce test sur PS5 : simple portage ou véritable extension ?

Death Stranding Director's Cut sur PS5, notre avis et test de ce jeu vidéo.

Death Stranding : le livreur du futur

La première chose à savoir est que Death Stranding Director’s Cut est un jeu vidéo qui peut totalement s’adresser à un tout nouveau joueur pour un test sans connaître le jeu originel.

Pour résumer rapidement le principe et l’histoire du jeu, Death Stranding est un jeu vidéo d’action et d’exploration d’un monde ouvert post-apocalyptique dévasté par l’évènement nommé Death Stranding.

Dans cet univers, vous incarnez Sam Porter, un porteur chargé d’effectuer des livraisons dans une Amérique complètement déconnectée.

Dans Death Stranding, sachez également que la pluie vous fera vieillir et que les êtres humains décédés sont revenus à la vie sous forme de spectres : Death Stranding Director’s Cut ne sera donc pas une petite promenade de santé, mais bien la fusion entre un monde original et une histoire émouvante et palpitante pour finalement rebâtir l’Amérique au péril de votre vie.

Death Stranding Director’s Cut se met à niveau sur PS5

Bien que ce jeu vidéo sorte également sur PS4, notre avis pour ce test va bien évidemment concerner ce portage sur la nouvelle génération de console, en l’occurrence la PS5.

Des graphismes pour sublimer encore davantage le jeu vidéo

Ce nouveau jeu vidéo sur PS5 vous donne donc tout d’abord la possibilité de jouer entièrement en 4K et 60 FPS.

Death Stranding était déjà beau à l’origine, mais cette amélioration couvre l’ajout de détails qui plairont aux plus grands amateurs de beaux graphismes, en particulier sur de sublimes plans de paysages. Des éléments de décor ont même été retravaillés pour cette édition.

De plus, la fluidité du 60 FPS est très appréciable dans un jeu comme Death Stranding Director’s Cut où vous pourrez d’ailleurs dire adieu aux longs temps de chargement.

Vous aurez également la possibilité de jouer en 21:9 (mode écran large avec deux bandes noires façon cinématique !).

Un portage qui profite de toutes les nouvelles technologies de la PS5

Mais la PS5 n’apporte pas uniquement des graphismes améliorés !

Côté technique, Death Stranding Director’s Cut va exploiter la dimension audio améliorée de la nouvelle console pour prolonger l’immersion dans ce jeu vidéo unique en son genre.

La technologie Audio 3D est l’occasion de profiter au maximum du son du jeu avec un bon casque.

Enfin, ce nouveau jeu vidéo va jusqu’à mettre à profit toutes les fonctionnalités du DualSense de la nouvelle manette PS5 avec brio : des vibrations subtiles viendront accompagner votre jeu en fonction des mouvements de Sam et la résistance des gâchettes pourra s’adapter aux situations.

Quel est le nouveau contenu de ce jeu vidéo sur PS5 ?

Death Stranding Director’s Cut n’est pas un simple portage sur PS5 : cette édition rajoute du contenu par rapport à la version sortie il y a deux ans.

Scénario et gameplay : il y a du nouveau !

Au niveau du scénario, Death Stranding Director’s Cut apporte de nouvelles missions inédites.

Si vous aviez déjà fini Death Stranding, nous vous conseillons d’ailleurs de recommencer une aventure pour profiter de toutes ces nouvelles missions dans un nouveau lieu : Ruined Factory.

Mais l’aspect gameplay n’a pas non plus été oublié dans cette nouvelle édition du jeu vidéo d’Hideo Kojima !

Death Stranding Director’s Cut apporte donc également de nouveaux équipements : rampes de saut, pont chiral, nouveau robot compagnon, catapulte pour propulser les colis, exosquelette, pistolet Master, etc.

Ces nouveaux équipements facilitant le gameplay s’accompagnent d’ailleurs de nouveaux modes de difficulté pour s’adapter à tous les types de joueurs.

Un mode compétitif dans Death Stranding ?

Enfin, l’autre ajout majeur de cette édition est la mise en place d’un côté compétitif en ligne avec des courses de voitures sur le circuit Fragile ainsi qu’un stand de tir.

Ces nouvelles fonctionnalités de Death Stranding Director’s Cut sont en total décalage avec ce à quoi nous avait habitué Death Stranding !

En effet, le jeu vidéo a l’air de vouloir faire comme les concurrents avec un côté compétition entre joueurs.

Pourquoi ? On aimerait bien le savoir nous aussi… Heureusement que ce contenu n’est pas obligatoire pour progresser dans le jeu !

Résumé : quelles sont toutes les nouveautés de l’édition Death Stranding Director’s Cut sur PS5 ?

En résumé, si vous avez déjà joué à Death Stranding, vous vous demandez peut-être si acheter Death Stranding Director’s Cut sur PS5 vaut le coup.

Avant de faire vous-même le test et de vous forger votre propre avis, voici ce que vous pouvez attendre exactement de cette nouvelle édition :

  • Quelques nouvelles missions pour légèrement rallonger la durée de vie du jeu vidéo ;
  • Des nouveaux équipements qui visent à simplifier l’aventure Death Stranding : nouvelles armes et nouveaux moyens de transport ;
  • Du contenu compétitif (courses et stand de tir) ;
  • Un boost visuel avec un mode 4K et 60 FPS ;
  • Un mode d’affichage étendu ;
  • Des ajouts techniques qui mettent à profit les fonctionnalités de la PS5 avec l’audio 3D et le DualSense des manettes ;
  • La possibilité de transférer sa sauvegarde de Death Stranding depuis sa PS4 ;
  • Death Stranding Director’s Cut contient tous les éléments de l’édition Deluxe de Death Stranding : personnalisation, artbook numérique, etc.

Death Stranding Director’s Cut est donc une version légèrement enrichie de Death Stranding en termes de contenu.

Il ne s’agit pas d’un DLC mais pas non plus d’un simple portage sur PS5.

Points forts et points faibles : notre avis après le test de ce jeu vidéo sur PS5

Points forts :

  • Les nouvelles missions sympathiques ;
  • Les nouveaux équipements qui facilitent la progression, en particulier le Master Gun ;
  • La beauté du jeu vidéo en 4K ;
  • La fluidité du 60 FPS ;
  • Les ajouts techniques de la PS5 : pour un audio (sound design et musique) très immersif et du DualSense bien équilibré ;
  • La rapidité des temps de chargement.

Points faibles :

  • Le mode compétitif (en particulier le circuit de Fragile) est assez hors propos et ennuyant en plus de casser l’immersion avec un univers complètement décalé ;
  • Un ajout de contenu très léger ;
  • Le jeu est un peu facilité avec les nouveaux équipements, ce qui pourrait déplaire à certains joueurs ;
  • La fonctionnalité de transfert de sauvegarde est plutôt ratée à notre avis.

Death Stranding Director’s Cut reste Death Stranding avant tout : c’est un jeu vidéo qui peut séduire à 100 % ou qui peut, à contrario, dégoûter un joueur !

Si cette nouvelle édition essaie de lisser quelques angles avec des équipements supplémentaires facilitant la progression, cela ne change pas fondamentalement le jeu vidéo.

Death Stranding Director’s Cut est donc tout à fait adapté pour des joueurs n’ayant jamais joué au jeu tout comme pour des fans de la création d’Hideo Kojima.

En revanche, gardez bien en tête qu’il s’agit davantage d’un portage technique que d’une extension. L’ajout technique est indubitablement une réussite complète… mais pour le reste, on reste légèrement sur notre faim !

Vidéo sur le jeu Death Stranding Director’s Cut PS5 – Merci à Julien Chièze pour son test !

Jackpot Loto de 14 millions d'euros mercredi 27 octobre !
Retour haut de page