Monster Hunter Rise, notre test et avis sur le nouvel opus de ce jeu vidéo

Monster Hunter Rise, notre test et avis sur le nouvel opus de ce jeu vidéo

Après le succès planétaire de Monster Hunter World, Capcom a placé la barre très haute pour les futurs opus de la licence Monster Hunter.

Révolution de gameplay et sensation visuelle, Capcom a créé une attente intenable pour les anciens et nouveaux fans de la franchise qui espèrent beaucoup des futurs jeux estampillés « Monster Hunter ».

Découvrez donc notre avis sur le jeu vidéo Monster Hunter Rise dans ce test : sera-t-il à la hauteur de Monster Hunter World ?

Monster Hunter Rise, notre test et avis sur ce jeu vidéo.

La licence Monster Hunter s’invite sur Switch pour un nouvel opus

Vous êtes peut-être de ceux qui ont découvert la licence Monster Hunter avec la sortie de Monster Hunter World.

L’opus de la cinquième génération de Monster Hunter avait effectivement fait un carton (plus de 16 millions de ventes), invitant de nouveaux chasseurs de monstres à se joindre à la communauté des passionnés de la franchise de Capcom.

La série existe pourtant depuis 2004 et s’invite aujourd’hui en exclusivité temporaire sur la console Switch avec un nouveau jeu : Monster Hunter Rise.

De la nouveauté ? Il y en aura ! Mais le cœur du jeu reste néanmoins similaire à ce que les joueurs connaissent de Monster Hunter : un hack and slash (voire boss rush) où vous devrez chasser des monstres dans un univers fantasy.

En solo ou à plusieurs (jusqu’à 4 joueurs avec des amis ou grâce au système de matchmaking), vous pourrez donc partir à la découverte d’un monde à l’ambiance japonaise pour vaincre des tas de monstres plus puissants les uns que les autres !

Une histoire minimaliste pour se centrer sur le cœur du jeu : la chasse

Que l’on soit clair sur un point : ne vous lancez pas dans l’aventure Monster Hunter Rise si vous comptez y trouver une histoire cherchée et poussée.

Le scénario n’a effectivement jamais été l’élément central des jeux vidéo Monster Hunter, et Monster Hunter Rise n’y fait pas exception d’après notre test (très peu de cinématiques, pas de véritable quête principale linéaire, …).

Le cœur du jeu vidéo n’est pas l’histoire, mais bien la chasse (le titre de la licence l’aurait laissé présager, n’est-ce pas ?).

Dans Monster Hunter Rise, ce qui compte, c’est chasser et tuer des monstres pour devenir plus fort… afin de tuer des monstres encore plus puissants qui viennent assaillir le village de Kamura.

On ne peut que souligner la lassitude qui s’installe rapidement quand on ne peut pas se raccrocher à une histoire ambitieuse avec des challenges à la hauteur.

On regrette également sur ce jeu vidéo que le côté traque ne soit pas présent, un élément pourtant essentiel d’une chasse !

En effet, les monstres étant directement indiqués sur la carte, cette dimension propre à Monster Hunter World disparaît dans Monster Hunter Rise. Dommage à notre avis…

Un gain en puissance adapté aux nouveaux joueurs ?

La structure de Monster Hunter Rise est relativement bien adaptée aux nouveaux de la licence. Grâce à un tutoriel relativement simple, un nouveau joueur sera guidé en solo dans ses premiers pas en tant que chasseur de monstres.

Après le tutoriel, ce sera au joueur lui-même de s’intéresser et se renseigner sur le jeu, notamment au niveau des différents types d’armes, afin de se lancer dans la véritable aventure du jeu vidéo seul ou avec d’autres joueurs (quêtes du Grand Camp). Cette étape pourra alors en déboussoler plus d’un

La progression est cependant relativement fluide, sans grande frustration et vous n’aurez pas besoin de farmer à outrance pour améliorer vos armes et équipements, mais il y aura une part de farming quand même.

Préparation méticuleuse pour achever un combat grisant

En termes de combat, on ne peut pas dire que Monster Hunter Rise ressemble à un RPG classique. En effet, toute bonne chasse s’accompagne d’une préparation rigoureuse dans Monster Hunter Rise.

Fini l’équipement unique ! Dans ce jeu vidéo, vous devrez choisir votre équipement en fonction de la bête que vous allez affronter.

Arme exploitant la faiblesse du monstre, armure adéquate avec optimisation de talents, consommables et améliorations (repas), capture ou utilisation de petits monstres de votre environnement pour donner un boost précis, … tout devra être savamment pensé pour arriver bien préparé pour combattre et espérer terrasser votre adversaire.

Les combats d’ailleurs, parlons-en puisque c’est l’élément central de Monster Hunter Rise !

Après ce test, notre avis à ce sujet est plutôt positif. Les affrontements de boss se déroulant sur plusieurs minutes sont toujours grisants et très impressionnants ! Ils sont peut-être cependant un peu plus permissifs que dans les précédents opus.

Le Filoptère : la clé d’un gameplay satisfaisant

Le Filoptère est un élément de gameplay qui va permettre de pousser vos déplacements et combats à un autre niveau.

Grâce à cet équipement, vous pourrez vous propulser en avant, en arrière, à gauche, à droite, mais également … en hauteur ! Les cartes du jeu vidéo Monster Hunter Rise ont d’ailleurs été conçues pour exploiter au maximum cette nouvelle verticalité du gameplay.

Le Filoptère pourra aussi s’associer avec votre arme pour asséner des coups spéciaux en plus de vous permettre de chevaucher des monstres affaiblis. Un petit outil couteau suisse bien pratique !

Dynamisme, fluidité, liberté, satisfaction, … on a beaucoup apprécié en tous les cas cet élément du gameplay.

Remarque : vos déplacements sur la carte sont d’ailleurs simplifiés dans leur ensemble puisque vous pouvez vous servir de ces monstres chevauchés ou de votre Chumsky (votre nouveau compagnon canidé) comme monture.

Les quêtes Calamité : une petite touche d’originalité pour garder les joueurs sur le long terme ?

L’histoire ne vous fera pas rester dans le long terme sur Monster Hunter Rise, mais cette nouvelle fonctionnalité pourrait changer un peu la donne.

Contenu inédit dans un Monster Hunter et rare dans un RPG d’aventure, le mode « Calamité » amènent une dimension que l’on n’aurait pas imaginée voir dans ce genre de jeu vidéo : du tower defense.

Disponible en solo et en multijoueur, les quêtes « Calamité » vous demanderont donc de défendre une porte de vagues d’ennemis en préparant correctement votre terrain en fonction de l’attaquant.

Une fonctionnalité plaisante et bien équilibrée mais qui est malheureusement rapidement répétitive… Les quêtes « Calamité » apportent tout de même une touche d’originalité et de nouveauté à Monster Hunter Rise, et ça fait du bien !

Points forts et points faibles : notre avis sur Monster Hunter Rise après notre test

Points forts :

  • Les affrontements sont très grisants et prenants ;
  • Le Filoptère ajoute beaucoup de fluidité au gameplay ;
  • Nouveaux monstres très réussis ;
  • Déplacements facilités sur de longues distances grâce au Chumsky ;
  • Nouveauté du mode « Calamité » ;
  • Bonne adaptabilité multijoueur ;
  • Très bonne durée de vie si l’on souhaite compléter le jeu à 100% ;
  • Une beauté de jeu qu’on avait rarement vu sur Switch ;
  • L’esthétique japonaise est superbe ;
  • Très bonne bande son.

Points faibles :

  • On aurait aimé voir davantage de nouveaux monstres ;
  • Le jeu vidéo est en général un peu trop simplifié ;
  • La dimension de traque manque à l’appel ;
  • Le jeu est vite répétitif et manque de challenge ;
  • Moins d’ambition que pour Monster Hunter World.

Malheureusement, on espérait un test plein de bonnes nouvelles, mais notre avis sur Monster Hunter Rise est plutôt mitigé. Force est de constater que ce jeu vidéo n’est pas à la hauteur de Monster Hunter World.

Pour les joueurs ayant accroché à l’univers Monster Hunter grâce à Monster Hunter World en espérant un jeu dans la même lignée avec des améliorations, il y a de fortes chances pour que vous soyez un peu déçus. Le jeu vidéo n’en reste pas moins bon et vous occupera plusieurs dizaines d’heures.

Si vous êtes un joueur passionné de la franchise Monster Hunter, nous vous conseillons tout de même de donner une chance à Monster Hunter Rise car il reste néanmoins un bon jeu.

Attendez peut-être cependant la levée de l’exclusivité pour l’acquérir sur un autre support (sortie PC prévue en 2022), car des concessions techniques dues à la Switch ne seront pas forcément nécessaires sur un PC gamer ou la console PS5 par exemple.

Quelques explications à savoir sur ce jeu vidéo ! Merci à MonsterHunter pour cette vidéo !

Retour haut de page