Jeux de hasard, croyances et superstitions

Jeux de hasard, croyances et superstitions

Les jeux de hasard sont, comme leur nom l’indique, le fruit du hasard ce qui implique que rien ni personne ne peut influencer les résultats.

Pourtant, la plupart des joueurs ont des idées erronées à ce sujet et pensent pouvoir prédire la chance, voire la favoriser

Jeux de hasard, croyances et superstitions.

Voici quelques fausses idées qui circulent couramment sur les jeux de hasard et d’argent que nous allons mettre à mal une bonne fois pour toutes !

Il est impossible de contrôler le hasard, explications

Les jeux de hasard sont des expériences aléatoires dont on ne peut, par définition, pas prévoir les résultats à l’avance, y compris par de savants calculs de probabilités.

On peut tout au plus savoir ce que l’on peut espérer gagner mais pas ce que l’on va gagner (ou perdre !).

Ainsi, il est inutile de chercher à reproduire une situation gagnante ; même s’il est gratifiant de penser que l’on peut prendre le contrôle du hasard, ce n’est qu’une illusion et il est prudent de s’en rendre compte.

Tous les casinotiers entretiennent cette illusion en proposant aux joueurs de choisir leur machine à sous ou de parier sur un numéro particulier à la roulette, mais le résultat serait le même si on attribuait d’office au client une machine ou un numéro.

La donne est très différente avec des jeux de hasard et d’argent tels que le poker, les paris sportifs et même le trading qui eux, font intervenir une part d’expertise.

Malgré tout, le joueur ne doit pas oublier que le hasard reste prépondérant et que son propre contrôle du jeu est somme toute limité.

Les parties des jeux de hasard ne sont pas dépendantes les unes des autres

Une règle importante dans les jeux de hasard est que l’on ne peut pas déduire des parties déjà jouées, de ce qui va se passer lors de la prochaine partie.

Les tours, notamment en machines à sous, sont en effet indépendants les uns des autres et l’on ne peut rien déduire de ce qui précède.

Et il en est de même pour le Loto et autre loterie comme le Keno Gagnant à Vie par exemple. En revanche, il semblerait que pour les jeux de grattage, le hasard serait mis à mal

Au contraire d’un match de foot où l’on peut considérer que l’historique donne des indications sur le résultat futur (et encore !), les jeux de hasard et d’argent sont uniquement régis par la chance et absolument pas par le passé.

Ainsi pour les loteries, bien que cela soit assez contre-intuitif, il ne faut par exemple pas tenir compte des numéros sortis précédemment  pour constituer sa grille de loto.

Un numéro qui n’a pas été tiré depuis longtemps n’a pas plus de chances de sortir qu’un autre (ce qui est vrai dans tous les jeux de hasard).

Pire même ! La grille de la semaine dernière a autant de chance d’être gagnante que n’importe laquelle des combinaisons puisque chacune a exactement la même probabilité d’être tirée.

En fait, la probabilité de chaque grille particulière est très faible, celle du tirage précédent comme les autres.

Le hasard n’a pas de mémoire ! Il est donc inutile de se fier aux parties passées des jeux de hasard pour tirer une conclusion et décider sur quoi parier.

Dans les jeux de hasard et d’argent, on ne peut pas « presque gagner »

Lors d’un jeu de hasard, il n’y a que deux issues possibles : soit on perd, soit on gagne, il n’y a pas d’autres cas envisageables.

Le joueur peut pourtant avoir l’impression d’avoir presque gagné et ce « quasi-gain » peut sembler indiquer être proche d’un gain alors qu’il n’en est rien.

Ainsi, si une machine à sous affiche deux symboles identiques sur trois, on n’a pas plus gagné que s’il y en a trois différents.

Malgré tout, l’inconscient ne peut s’empêcher d’assimiler ce résultat à une petite réussite et à en tirer une légère satisfaction. Mais ce n’est qu’une illusion !

De même, le joueur peut avoir l’impression d’avoir quasiment gagné si la roulette affiche un numéro proche de celui sur lequel il avait parié… mais il n’en est rien, le résultat est le même que si le numéro gagnant est loin de celui choisi : le joueur a perdu sa mise, un point c’est tout.

Il en est de même pour de nombreux jeux de hasard et d’argent où le joueur peut penser être proche du but alors que cela ne représente rien de concret, il ne s’agit pas d’un jeu d’échecs !

Les grigris et autres superstitions n’influent pas le cours des jeux de hasard

Un grand nombre de joueurs croit pouvoir dompter la chance pendant les jeux de hasard par divers artifices mais là encore, ce n’est qu’une illusion !

Ainsi, jouer un vendredi 13 n’assure pas de gagner le gros lot ! S’il y a plus de gagnants que d’ordinaire lors de ces dates, il y a également plus de perdants puisqu’il y a tout simplement plus de personnes s’adonnant aux jeux de hasard et d’argent pour ces occasions particulières.

De même, tout rituel autour des jeux de hasard, qu’il s’agisse d’un objet fétiche, d’habitudes de jeu, ou de numéro porte-bonheur, a un effet nul sur le résultat si ce n’est qu’il entretient l’illusion du joueur de contrôler le hasard et risque, par la même occasion, d’entretenir la dépendance aux jeux.

Utiliser la même machine à sous ou caresser la même patte de lapin qu’un jour de gain ne va pas transformer la journée en jour de chance, l’aléatoire reste le seul maitre des jeux de hasard comme le martèle souvent la FDJ sur son site.

Et une dernière chose : tout le monde jouent le vendredi 13, jour de chance paraît-il pour nous, Français. Et pourtant, la FDJ est inquiète au sujet du prochain vendredi 13 en Mai 2016

Retour haut de page