Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Jeux de grattage Illiko de la FDJ.

Le jeu vidéo se porte à merveille: 73 milliards d’€ pour 2018

  • Votre pays: France
  • Publié le : 5 juillet 2014 13 h 32 min
  • Expire : 1154 jours, 21 heures
Le jeu vidéo se porte à merveille: prévisions de 73 milliards d\'€uros pour 2018.

Le jeu vidéo se porte à merveille: prévisions de 73 milliards d’€uros pour 2018 :

Loisir favori de nombreux Français, le jeu vidéo n’est pas prêt de disparaître, bien au contraire.

Un rapport de DFC Intelligence, une société spécialisée dans la réalisation d’études de marché dans le domaine des nouvelles technologies, met ainsi en avant que le marché du jeu vidéo pourrait peser 73 milliards d’euros en 2018 alors qu’il ne pèse que 46 milliards d’euros en 2014. Découverte des mutations que prédit DFC Intelligence dans les 4 prochaines années…

On le sait tous, tout va très vite dans l’univers des nouvelles technologies, pas étonnant donc que le marché du jeu vidéo compte parmi les marchés les plus évolutifs. DFC Intelligence, dans son dernier rapport sur les jeux vidéo, a d’ailleurs prédit que le marché du jeu vidéo allait connaître de profondes mutations au cours des 4 prochaines années.

Preuve en est, la société d’études de marchés a effectué des prévisions qui ont de quoi faire saliver les éditeurs de jeu vidéo. Selon DFC Intelligence, le marché du jeu vidéo, qui pèse en 2014 environ 46 milliards d’euros, pourrait peser pas moins de 73 milliards d’euros en 2018 soit une hausse de près de 50%. Autant dire donc que tous les voyants sont au vert…

 

Les prévisions de DFC Intelligence pour le marché des jeux vidéo :

Bien entendu, cette augmentation considérable du marché du jeu vidéo a ses explications et c’est tout d’abord du côté des jeux mobiles qu’il faut s’attarder.

Et oui, DFC Intelligence prédit une hausse de près de 200% du chiffre d’affaires des éditeurs de jeux sur les plateformes mobiles entre 2013 et 2018 qui pourrait passer de 7 milliards d’euros à plus de 20 milliards d’euros sur cette même période de temps.

Ce boom des jeux sur mobiles s’expliquerait par la poursuite de la démocratisation des tablettes et des smartphones de dernière génération, mais également par la mobilité toujours plus importante des individus.

De ce fait, les jeux mobiles pourraient représenter à eux seuls près de 30% du marché du jeu vidéo en 2018. Dans son rapport, DFC Intelligence émet toutefois quelques recommandations aux éditeurs de jeux mobiles.

En effet, même si un boom des jeux mobiles s’annonce, la société d’études de marché note que la concurrence sera importante et que pour espérer exploiter le filon offert par le boom des jeux sur les plateformes mobiles, il faudra que les éditeurs aient au préalable opté pour la bonne stratégie car ne rêvons pas, tous les jeux mobiles ne deviendront pas du jour au lendemain des poules aux œufs d’or comme Candy Crush.

Le marché du jeu vidéo devrait aussi profiter d’un léger mieux du côté des jeux PC même si les chiffres de vente de ces derniers ne vont pas s’envoler. Toutefois, des légères augmentations sont à attendre surtout que le phénomène MMORPG et MOBA en ligne ne semble pas encore terminé, bien au contraire.

 

Et les jeux vidéo sur consoles, quelles sont les prévisions ?

Quant aux jeux vidéo sur consoles, ils devraient gagner aussi un peu de terrain grâce au développement des ventes des consoles de nouvelle génération.

DFC Intelligence prédit d’ailleurs des ventes en hausse pour la PS4 et la WiiU dans les prochains mois. Du côté de chez Sony, le plus dur sera, selon le rapport, de parvenir à maintenir le rythme des nouvelles ventes au fil des mois car on peut imaginer à moyen terme un tassement des ventes somme toute logique.

Chez Nintendo, la WiiU semble respirer enfin après une première année d’exploitation plutôt compliquée.

Mais l’arrivée des hits Nintendo ces dernières semaines tels que Mario Kart 8 ont fait s’envoler les ventes de la console made in Nintendo. Et gageons que le retour de la saga Zelda en 2015 aidera à doper encore plus la console du constructeur japonais.

Quant à la Xbox One, Microsoft est actuellement dans le dur puisque après des débuts prometteurs, les ventes de la console se tassent déjà ce qui ne laisse rien d’augurer de bon surtout que certaines décisions étonnantes de la firme de Redmond auraient quelque peu nui à son image.

Toutefois, les ventes restent honorables et on peut imaginer que quelques exclusivités vidéoludiques bien pensées pourraient suffire à relancer la One.

Numéro d'identification du communiqué : 23653b12fb6506a5

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

BANNIERE ILLIKO V2 300X600 JUILLET 2014