SimCity Buildit sur mobile, notre test et avis sur ce jeu vidéo en free-to-play

SimCity Buildit sur mobile, notre test et avis sur ce jeu vidéo en free-to-play

SimCity est un des jeux vidéo qui a le plus forgé de passions pour les jeux de gestion au sein de la communauté des joueurs de jeux vidéo. Le célèbre city-builder a traversé les générations et la nouvelle de son portage sur mobile en a enchanté plus d’un !

Découvrez notre avis sur le jeu vidéo SimCity Buildit dans ce test : belle continuité de la franchise ou jeu de gestion oubliable ?

SimCity Buildit sur mobile, notre test et avis sur ce jeu vidéo.

SimCity Buildit : la nostalgie du célèbre jeu de gestion

SimCity n’est plus à présenter ! La franchise éditée par Electronic Arts est un pionnier dans le genre du city-builder, un jeu vidéo de gestion centré autour de la création et gestion d’une ville.

SimCity est véritablement le grand nom qui a popularisé ce genre de jeu vidéo auprès des joueurs en particulier avec la version SimCity 2000 (1993).

Il y aura eu par la suite beaucoup d’autres éditions au fil des années, jusqu’à trouver le dernier en date : SimCity Buildit.

Avec SimCity Buildit, Electronic Arts s’attaque aux smartphones. Le jeu mobile étant en plein essor, pourquoi s’en priver ? C’est ainsi que débarque le plus célèbre des city-builder gratuitement sur Android et iOS.

Le principe reste fidèle au jeu vidéo d’origine : vous êtes Maire et devez créer une ville où vos citoyens seront heureux de vivre, vous chercherez ensuite à l’agrandir toujours davantage grâce notamment aux impôts que tous vos habitants vous verseront.

Rien de très innovant donc, mais la nostalgie vous rattrapera sûrement pour installer le jeu !

Des premières heures de jeu agréables

Nous avons pu voir dans notre test que SimCity Buildit applique tous les codes d’un bon jeu vidéo : la prise en main du jeu se fait grâce à un tutoriel complet et bien expliqué pour intégrer le fonctionnement de l’interface. Rien à redire de ce côté-là, tout est fluide et plutôt ergonomique.

Les graphismes sont très beaux avec diverses ambiances (nuit, matin, soir) qui rendent le jeu très plaisant à regarder.

Vous construirez ainsi vos premières routes et infrastructures (services, usines, habitations, commerces, …), réinvestirez vos premiers impôts, vos citoyens seront heureux, et tout ira bien dans le meilleur des mondes ! En effet, un citoyen heureux est un citoyen qui paie bien ses impôts selon la logique de SimCity Buildit !

Vous devrez ainsi jouer avec les améliorations de bâtiments, les impôts, le commerce à l’international, les concours (affronter d’autres joueurs en ligne) ou la production de vos usines pour amasser le plus d’argent possible. Plutôt facile non ?

Remarque : l’expérience de city-builder est allégée pour l’adaptation mobile. En effet, on ne retrouve pas par exemple dans la version mobile la possibilité d’organiser sa ville en secteurs (commercial, industriel, résidentiel) comme c’était le cas sur PC.

Aussi, la destruction des bâtiments et des routes n’est également pas obligatoire pour changer l’agencement de votre ville, la version mobile de SimCity Buildit vous permet de simplement les déplacer.

Payer ou attendre, il faut choisir…

Seulement voilà. Comme tout jeux vidéo de gestion gratuit sur mobile, la « gratuité » finit par vous rattraper

Beaucoup de jeux de gestion sur mobile fonctionnent ainsi de la même manière : vous allez devoir lancer des constructions qui nécessiteront du temps réel pour être achevées (plusieurs heures…).

La solution pour ne pas attendre ? Payer évidemment. Vous allez donc devoir faire un choix : payer ou attendre très patiemment !

Si le modèle économique des jeux vidéo free-to-play permet souvent de simplement rajouter des touches esthétiques à votre jeu vidéo, les jeux de gestion ne sont pas aussi tendres.

Si vous ne voulez pas payer, pas question d’imaginer de longues sessions de jeu ! Vous irez sur l’application quelques minutes, récupèrerez vos productions, en lancerez d’autres et éteindrez le jeu pendant plusieurs heures.

À moins de payer, SimCity Buildit sera donc un jeu en tâche de fond sur votre mobile sur lequel vous pourrez jouer une demi-heure en morcelé sur votre journée.

SimCity Buildit va encore plus loin dans le modèle puisqu’en plus de vous faire attendre, ne pas dépenser d’argent réel dans le jeu le rendra plus compliqué (sphère infernale entre citoyens mécontents, impôts qui baissent et impossibilité d’amener les infrastructures suffisantes pour améliorer votre popularité).

Notre avis est que l’on peut alors parler de jeu en mode pay-to-win (payer pour gagner) tant la monétisation n’est pas équilibrée sur SimCity Buildit.

Véritable city-builder ou énième jeu de gestion passif et répétitif ?

Même en payant, le bilan reste tristement similaire : on entre malheureusement vite dans un jeu très répétitif où nous n’avons rapidement plus rien à faire.

Les temps d’attente sont longs, et même une fois écourtés, les actions sont constamment les mêmes sans réel amusement derrière. Les défis qui seront imposés ponctuellement ne seront même pas un challenge

Si l’on avait espéré un instant que le passage sur mobile de l’un des plus célèbres jeux vidéo de gestion ne pouvait qu’être réussi avec un géant comme Electronic Arts aux commandes, force est de constater que la déception prédomine.

SimCity Buildit est un énième jeu vidéo mobile de gestion gratuit ou payant où l’on se contente de poser des bâtiments, de lancer des productions pour les récolter plusieurs heures plus tard avant d’en relancer à nouveau. 

En plus de ne pas offrir une véritable expérience de city-builder, SimCity Buildit ne fait selon nous pas honneur à la franchise SimCity après notre test.

C’est une simple copie de ce qui se fait déjà avec pour seule différence l’ambiance graphique un peu cartoon.

Points forts et points faibles : notre avis sur SimCity Buildit après notre test

Points forts :

  • De beaux graphismes qui font honneur à l’univers SimCity en proposant plusieurs ambiances (jour, nuit, matin, …) ;
  • Peu réaliste, mais pratique : vous pourrez aisément modifier l’agencement de votre ville puisque la destruction des bâtiments n’est pas obligatoire pour les déplacer ;
  • Bon jeu d’appoint à associer à d’autres jeux de gestion pour faire des sessions plus longues ;
  • Le jeu vidéo est plutôt bien adapté aux petits écrans tactiles.

Points faibles :

  • Trop répétitif et frustrant, on s’ennuie vite ;
  • L’interface est moins fluide une fois que la métropole s’agrandit ;
  • Le côté « gestion » manque beaucoup, dommage pour un jeu vidéo de gestion de surcroît ;
  • Très demandeur en batterie (même sur iPad) ;
  • Concept et gameplay très communs, déjà vus et revus ;
  • Passer par la boutique est presque obligatoire : dépenses demandées par la ville trop importantes par rapport à ce qu’elle génère d’elle-même ;
  • Trop d’attente ce qui rend l’argent réel trop important pour profiter du jeu (le côté free-to-play est mal équilibré) ;
  • Il y a des tricheurs en guerre des clubs depuis plusieurs mois, ce qui dégrade le jeu compétitif en communauté ;
  • Boutique trop chère pour couronner le tout…

On aurait aimé pouvoir conclure notre test autrement, mais notre avis est malheureusement plutôt défavorable au sujet du jeu vidéo SimCity Buildit, la version mobile du très célèbre city-builder SimCity.

Les graphismes ne sauveront pas le jeu vidéo : SimCity Buildit est mal équilibré avec une trop grande importance de la boutique et ne saura vous contenter que si vous le complétez éventuellement avec d’autres jeux de gestion du même genre pour allonger vos sessions sans frustration.

Rien ne vous empêche de vous faire votre propre avis puisque le jeu est gratuit, mais SimCity Buildit risque de décevoir à la fois les fans de la franchise SimCity sur PC, mais également les amateurs de jeux vidéo de gestion de ville.

On aurait préféré acheter un tel jeu mobile plutôt que de se laisser berner en pensant qu’il était possible d’avoir un bon free-to-play plein de nostalgie !

Pour les débutants : quelques petites astuces à savoir sur le jeu vidéo SimCity Buildit

Merci à Xxenor pour cette vidéo !

Retour haut de page