Oddworld Soulstorm, notre test et avis sur ce nouveau jeu vidéo récemment sorti !

Oddworld Soulstorm, notre test et avis sur ce nouveau jeu vidéo

Oddworld Soulstorm, le jeu vidéo, est enfin sorti ! Même si l’on aurait préféré une fin à la quintologie Oddworld, il faudra pour le moment se contenter de portages et remakes de la part du studio Oddworld Inhabitants et du créateur de la saga, Lorne Lanning.

Prenez votre mal en patience, le voyage avec notre cher Abe ne sera pas si terrible que ça !

Découvrez notre avis sur le nouveau jeu vidéo Oddworld Soulstorm dans ce test : Oddworld Soulstorm est-il un simple remake ou une toute nouvelle expérience teintée de nostalgie ?

Oddworld Soulstorm, notre test et avis sur ce nouveau jeu vidéo.

Oddworld Soulstorm : bien plus qu’un remake

Les fans de la franchise ont certainement été très enthousiastes en voyant apparaître le titre « Oddworld Soulstorm » lors de la conférence PS5 du 11 juin 2020. Repoussé à 2021, le remake est enfin sorti sur PC, PS4 et sur la console PS5 également.

Annoncé comme le remake du jeu vidéo « L’Exode d’Abe » sorti en 1998, que nous réserve donc les aventures du célèbre Mudokon plus de 20 ans après sa sortie originelle ?

Suite directe d’un autre remake du studio Oddworld Inhabitants (« Oddworld : New ‘n’ Tasty » sorti en 2014, remake du jeu vidéo « Oddworld : L’Odyssée d’Abe »), Abe vient à peine de se sauver lui et d’autres Mudokons de RuptureFarms pour faire face à de nouveaux rebondissements.

C’est donc à travers ce jeu de plateformes d’action/aventure en 2,9D que l’on reprend le contrôle d’Abe pour échapper une fois de plus aux Glukkons ! Impression de déjà vu ? Un petit peu sur la forme, mais l’expérience reste bien différente de l’épisode de 1998.

La narration de Oddworld Soulstorm a en effet subi de sacrés changements, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Histoire revisitée, rebondissements, intrigue plaisante ponctuée de très belles cinématiques, fins alternatives, etc., le nouveau jeu vidéo Oddworld Soulstorm nous promet de belles choses avec une totale réinterprétation du jeu vidéo d’origine !

Le gameplay polyvalent de Oddworld Soulstorm

Si le scénario du jeu vidéo Oddworld Soulstorm a subi un petit remodelage avec des améliorations ici et là, soyez rassurés, le gameplay de ce jeu vidéo n’est pas non plus resté coincé au 20ème siècle !

Le cœur de celui-ci reste assez similaire (courir, rouler, sauter, esquiver, être discret, envoûter des Sligs, etc.), mais Abe et les Mudokons ont bénéficié de petits changements bienvenus : le comportement des Mudokons est plus intelligent tandis qu’Abe a véritablement gagné en puissance (contrôles plus réactifs, encaissement de davantage de dégâts, double saut, fabrication d’objets, ligotage d’ennemis, etc.).

En effet, Oddworld Soulstorm a beau être un remake, les développeurs se sont assurés que son gameplay soit adapté à ce qui se fait en 2021.

Un menu d’artisanat digne d’un RPG-lite est en particulier disponible (lance-flammes, bouteille combustible, fumigène et autres grenades) pour apporter davantage de profondeur a un gameplay originellement assez simple.

En avant les séquences de fouilles poussées pour récupérer les matériaux nécessaires pour fabriquer votre équipement (à moins que vous ne préféreriez dépenser votre moolah, la monnaie du jeu).

Niveau level design, le jeu vidéo Oddworld Soulstorm est un hybride de platformer qui aime pousser le joueur à l’action, la réflexion et à la furtivité selon les niveaux.

Le jeu a gagné en verticalité et une bonne dextérité sera ainsi toujours indispensable à développer si vous voulez terminer les 15 chapitres proposés par le jeu vidéo (17 si vous êtes suffisamment performant), en plus d’aller dénicher les zones secrètes.

Mais la dextérité ne fera pas tout à notre avis ! Dans le jeu vidéo Oddworld Soulstorm, le but est de sauver le plus de Mudokons (plus de 1300) en tuant le moins de Sligs possible afin d’augmenter votre Quarma, un indicateur qui déterminera la finalité de l’histoire du jeu vidéo entre quatre fins alternatives.

Pour ça, vous devrez faire appel à vos compétences de micro-gestion pour gérer et donner des ordres à vos disciples, certes plus intelligents qu’à l’époque, mais toujours un peu lents à la détente !

De beaux graphismes pour cacher la misère ? Mignonnement glauque ?

Niveau graphismes, le jeu vidéo Oddworld Soulstorm ne déçoit clairement pas et pousse à la contemplation.

Cinématiques dignes de films d’animation, sublimes décors riches et variés, excellents design des créatures, jeux de lumière et particules, etc., la direction artistique est aux petits oignons à notre avis !

On prend finalement un grand plaisir à aller débusquer tous les Mudokons en plus d’aller découvrir les zones cachées proposées par le nouveau jeu vidéo.

Oddworld Soulstorm fait graphiquement honneur à son support next-gen (1440p/60fps sur PS5) malgré quelques textures sommaires et explosions ratées de temps en temps.

Une expérience ternie de bugs ?

Fraîcheur dans le gameplay, IA améliorées, etc., la promesse était belle pour ce test !

On ne peut nier que l’expérience est clairement améliorée par rapport au titre de 1998 avec une gestion de la difficulté plutôt équilibrée, mais il y a néanmoins de nombreuses ombres au tableau qui viennent ternir ce jeu vidéo à notre avis :

  • Soucis de réactivité d’Abe, un problème majeur pour un jeu vidéo de plateformes qui demande une certaine réactivité ;
  • IA des Mudokons faiblement poussée : on pense à ces disciples qui restent plantés au milieu de la route d’un Slig attendant une mort certaine pendant que vous êtes au chaud dans votre casier à attendre que l’IA se débloque toute seule ;
  • Mauvais cadrage de la caméra (2,9D) à certains moments ;
  • Mécanique des checkpoints qui se révèle plus frustrante que salvatrice dans un jeu vidéo où vous allez très souvent mourir.

Et point final : les bugs et glitchs sont loin d’être anecdotiques, de quoi nous ramener à l’époque du titre original, ce qui n’est pas la nostalgie pour laquelle nous avions signé !

Points forts et points faibles : notre avis après le test de Oddworld Soulstorm

Points forts :

  • Un renouveau du scénario très apprécié ;
  • Nouvelle fraîcheur donnée au gameplay pour plus de modernisme et de profondeur qu’à l’époque ;
  • On aime toujours autant ce côté hybride entre réflexion, furtivité et précision du jeu de plateformes ;
  • Excellente direction artistique avec de superbes graphismes (surtout pendant les cinématiques !) ;
  • Bonne gestion de la progression et de la difficulté ;
  • Bonne durée de vie : les diverses fins à débloquer donnent envie de pousser le jeu à 100% (plus de 30 heures de jeu).

Points faibles :

  • Manque de réactivité du gameplay, la jouabilité en est fortement impactée devenant frustrante ;
  • Beaucoup de bugs (collisions, chute dans le vide, caméra, IA, etc.) ;
  • L’IA des Mudokons parfois décevante, inégale et donc frustrante ;
  • Didacticiels mal dimensionnés et échelonnés ;
  • Bande originale très oubliable et discrète ;
  • Absence de VF marquante dans les autres opus en plus de sous-titres français bâclés, voire bugués.

En conclusion de ce test sur le nouveau jeu vidéo Oddworld Soulstorm, notre avis reste mitigé. Les simples remaster, voire remake, peuvent frustrer et être décevants et le studio Oddworld Inhabitants n’a pas voulu prendre cette voie-ci.

Le jeu vidéo Oddworld Soulstorm apporte ainsi suffisamment de nouveautés dans son scénario et son gameplay pour aisément justifier un plongeon de nostalgie pendant quelques heures.

Mais si la direction artistique est incroyablement réussie, on ne peut laisser passer ces bugs à répétition qui viennent handicaper un gameplay qui manque déjà de réactivité.

Pour un jeu de plateformes, ce n’est pas là que l’on cherche la difficulté en tant que joueur.

Il ne reste plus qu’à espérer que les développeurs sortiront plusieurs patchs correctifs dans les mois à venir pour finaliser cet opus qui fut tout de même une belle aventure lors de notre test !

Oddworld Soulstorm, gameplay en français – Vidéo de MrQuoty – Merci à lui !

Retour haut de page