Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

PokerStars et Full Tilt Poker en vente pour 5 milliards à Amaya ?

  • Votre pays: France
  • Publié le : 17 juin 2014 10 h 50 min
  • Expire : 685 jours, 9 heures
PokerStars et Full Tilt Poker en vente pour 5 milliards à Amaya ?

PokerStars et Full Tilt Poker en vente pour 5 milliards de $ à Amaya ?

Le 12 Juin, le secteur des jeux d’argent en ligne a connu une profonde évolution puisque Oldford Group, maison-mère de Rational Group propriétaire des salles de poker en ligne PokerStars et Full Tilt Poker, a accepté de céder ses deux rooms au Groupe Amaya moyennant 4,9 milliards de dollars.

Cette acquisition va améliorer le positionnement du Groupe Amaya Gaming, spécialisé dans les machines à sous pour les casinos en ligne et physiques, sur le secteur des jeux d’argent en ligne mais devrait aussi, faciliter le retour de PokerStars sur le marché américain.

Alors que Oldford Group, la maison-mère de Rational Group, l’entreprise détenant les deux rooms de poker, souhaitait se « débarrasser » des actifs relatifs à PokerStars et Full Tilt Poker, un accord a été trouvé avec le groupe Amaya.

Ce groupe canadien, spécialisé dans le matériel et les logiciels destinés à l’industrie des jeux de hasard, va ainsi débourser 4,9 milliards de dollars pour récupérer l’ensemble des actifs de PokerStars et Full Tilt Poker, une opération sans précédent dans le monde des jeux d’argent en ligne.

Cette acquisition, pas véritablement attendue par les experts, fait en tout cas beaucoup parler, certains craignant que le groupe Amaya Gaming délaisse en route son métier de base qui est la conception de logiciels pour l’industrie des jeux d’argent, en l’occurrence les machines à sous.

A cette inquiétude, David Baazov, le grand manitou du groupe Amaya, a tenu à répondre que l’acquisition de Rational Group s’inscrivait dans la stratégie de développement de son entreprise puisque cette opération, vient renforcer les activités interentreprises dans le sens où ces nouveaux produits dédiés aux joueurs deviendront de véritables laboratoires pour l’évolution des logiciels du groupe.

Il faut dire qu’avec des salles de poker en ligne disposant d’un si grand nombre de joueurs, avoir un feedback crédible quant à des évolutions de la plateforme est très rapide…

Mais là n’est pas la seule raison d’acquérir Rational Group pour une somme aussi coquette…

En effet, l’acquisition va donner une nouvelle envergure au groupe Amaya. Ce sont 85 millions de joueurs de poker qui joueraient sur PokerStars ou Full Tilt Poker sur la planète.

De même, Rational Group est le premier producteur d’évènements de poker en direct mais aussi destinés aux chaînes de télévision. D’ailleurs, parce le groupe Amaya sait que les succès de PokerStars et Full Tilt Poker tiennent autant à l’expérience de jeu qu’à la qualité du service clients, il a décidé d’intégrer à son entreprise les équipes de Rational Group.

La stratégie des deux groupes est tout simplement d’estomper le « gros » contentieux entre PokerStars et Full Tilt envers les Etats-Unis !

C’est probablement la stratégie la plus plausible d’Amaya pour désirer acquérir les salles de poker mondiales de Rational Group.

En effet par ce biais, Amaya espère bien faciliter le retour de PokerStars (et de Full Tilt) sur le marché américain où ces deux salles ont opéré sans licence malgré la loi américaine de 2006 nommée UIGEA. Et le Black Friday est arrivé comme un astéroïde sur une plage

Rancunier, le rouleau compresseur du FBI s’enclenche et accuse notamment Full Tilt Poker de blanchiment d’argent entre autres délits.

Au final, Rational Group finira par entrer tôt ou tard et légalement sur le marché américain du poker grâce à Amaya, société qui a « les pattes blanches » car aucun contentieux avec le gouvernement américain. Sacrée stratégie pour les « boss » de Rational Group… et d’Amaya Gaming !

En fait, le groupe Amaya est persuadé que sous sa « couverture », les plateformes de Rational Group, la plus grande entreprise de poker au monde, seront de nouveau présentes et accessibles aux Etats-Unis.

John Pappas, le responsable de la Poker Players Alliance (PPA), une association qui vise à défendre les intérêts des joueurs de poker, abondait en ce sens en déclarant : « L’acquisition d’Amaya devrait éliminer tous les obstacles et permettre à cette marque d’être à nouveau disponible aux joueurs dans les juridictions régulées sur le sol américain. C’est une bonne chose pour le poker et un probable retour de PokerStars fera grandir notre jeu »… Cela veut tout dire !

Aux Etats-Unis, les joueurs sont effectivement nombreux à attendre un retour de PokerStars sur le marché régulé du poker. Pas sûrs en revanche que les opérateurs concurrents soient aussi ravis de ce retour surtout Sheldon Aldelson qui, malgré son âge avancé, milite ardemment contre le poker et toutes sortes de jeux en ligne.

A noter enfin que le rachat de PokerStars et de Full Tilt Poker par le Groupe Amaya ne devrait pas causer de désagréments aux joueurs européens puisque les plateformes ne connaîtront aucune interruption afin d’assurer et de maintenir une expérience de jeu optimale pour les adeptes de poker.

Numéro d'identification du communiqué : 782539f03d1c0b02

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !