Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Paris sportifs en ligne : 2016, une année faste ?

  • Votre pays: France
  • Publié le : 26 janvier 2017 13 h 55 min
  • Expire : 456 jours, 16 heures
Paris sportifs en ligne : 2016, une année faste ?

Paris sportifs en ligne : 2016, une année faste ?

Depuis 2010 et la régulation du marché des jeux d’argent sur Internet, jamais les opérateurs de paris sportifs en ligne n’avaient connu une aussi bonne année que 2016.

Il faut dire que la tenue du Championnat d’Europe de Football en France et des Jeux Olympiques à Rio ont considérablement contribué à booster les mises et que les acteurs du marché ont mis le paquet pour capter une clientèle large à l’occasion de ces deux événements sportifs majeurs.

2016 ou l’explosion des paris sportifs en ligne

Après une année 2015 qui avait vu le montant des mises des joueurs atteindre 1,44 milliards d’euros, les opérateurs de paris sportifs en ligne avaient fait de 2016 une année à ne surtout pas manquer. Aussi, c’est à une rude bataille que tous les opérateurs agréés sur le marché français des paris en ligne ont participé.

Convaincus que l’organisation en France de l’Euro 2016 était une occasion unique pour convaincre de nouveaux joueurs de parier sur les résultats des rencontres sportives, et comptant ensuite surfer sur les Jeux Olympiques organisés à Rio de Janeiro, au Brésil, ils n’ont pas lésiné sur les moyens sauf quelques-uns dont le ténor Bwin.

Ainsi, c’est à grand coup de spots publicitaires, de promotions événementielles et de cotes particulièrement attractives que les spécialistes des paris sportifs en ligne se sont affrontés.

Le résultat est d’ailleurs incontestablement à la hauteur des attentes des sites de paris sportifs ( quoique…puisque ce sont 2,1 milliards d’euros de mises qui ont été enregistrées en France en 2016.

Autant dire que par rapport à 2015, c’est une hausse de 45% qui est observée mais si on ose comparer aux chiffres de 2010, les mises ont augmenté de 256%, une preuve que les paris sportifs en ligne ont su convaincre.

Il faut dire que la chance a également été du côté des opérateurs de paris sportifs en ligne étant donné que la France a brillé durant son Euro en atteignant la finale avec le résultat que l’on connait face au Portugal de Cristiano Ronaldo.

Ce beau parcours a en tout cas eu le mérite de maintenir l’engouement du public français jusqu’au bout de la compétition et est assurément une explication aux quelques 235 millions d’euros de mises enregistrées sur les seules rencontres de ce championnat d’Europe !

Unibet, le bookmaker français gagnant du boom des paris sportifs en ligne en 2016

Si les paris sportifs en ligne ont explosé en France en 2016, tous les acteurs du marché n’ont pas bénéficié des mêmes retombées. En effet, 12 opérateurs de paris sportifs en ligne (ParionsSport, Unibet, BetClic, Bwin, France-Pari, PMU, JOA Online, NetBet, GenyBet, ZeBet, Winamax et enfin BetStars) sont agréés par l’ARJEL et tous n’ont pas su tirer leur épingle du jeu.

Unibet n’est assurément pas de ceux-là puisque même si aucune statistique officielle relative aux parts de marché n’a été récemment publiée, tous les experts du secteur des paris sportifs en ligne s’accordent pour dire que la filiale française du groupe suédois Unibet est le grand gagnant de l’année 2016.

Grâce à l’image de Pierre Ménès, célèbre commentateur sportif connu pour ses coups de gueule mémorables, et à des bonus allant jusqu’à 150€ pour les nouveaux parieurs durant l’Euro 2016, le bookmaker Unibet a poursuivi son chemin sur la voie du développement. Pesant environ 3% du marché en 2012, il disposerait début 2017 d’une part de marché proche de 20%.

Autrement dit, Unibet serait dorénavant l’un des trois leaders du marché des paris sportifs en ligne puisque Winamax aussi aurait rattrapé Betclic qui a vu sa part fondre de moitié au cours des tout derniers mois.

Vu la tendance actuelle, Unibet pourrait d’ailleurs être rapidement en position de distancer ses concurrents… mais attention, les tendances peuvent s’inverser à tout moment.

Même s’il est encore loin derrière, ZeBet est l’autre bonne surprise de l’année 2016 puisque son chiffre d’affaires a doublé pendant que ParionsSport de la FDJ, le PMU ou encore Bwin reculaient.

Le bout du tunnel pour les opérateurs de paris sportifs en ligne ?

Alors qu’ils n’ont eu cesse de rappeler leur situation déficitaire depuis l’ouverture du marché des jeux d’argent en ligne en 2010, les opérateurs ont connu quand même une excellente année 2016.

Pour autant, cette dernière n’est semble-t-il pas suffisante pour sortir de la zone rouge. Comme l’a bien expliquée Stéphane Pallez, la PDG de la Française des Jeux, 2016 a vu les opérateurs se livrer une vraie bagarre. Or, les investissements consentis dans cette guerre ont largement entamé leur rentabilité puisque le marché aurait été « compétitif au-delà du raisonnable ».

D’ailleurs, le taux de retour aux joueurs aurait parfois atteint 87% des mises, là où l’ARJEL avait défini un plafond légal à 85%. Certains opérateurs pourraient donc être sous le coup de sanctions à venir.

Désormais, l’heure est au « désarmement » mais la majorité des opérateurs reste déficitaire même si le bout du tunnel est entrevu par certains. Unibet, quant à lui, serait désormais rentable, une exception qui doit faire bien des jaloux !

Numéro d'identification du communiqué : 6595884b4fd3eba2

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !