Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Super Loto et vendredi 13: la FDJ embarrassée pour 2016

  • Votre pays: France
  • Publié le : 16 décembre 2015 14 h 25 min
  • Expire : 1015 jours, 12 heures
Super Loto et vendredi 13: la FDJ embarrassée pour 2016.

Super Loto et vendredi 13: la FDJ embarrassée pour 2016

Jusqu’à il y a encore quelques semaines, un vendredi 13 était associé à un jour de chance et la Française des Jeux savait pleinement tirer profit de la superstition des joueurs.

Mais la donne a quelque peu changé en novembre puisque c’est dans la soirée du vendredi 13 novembre 2015 que la France a connu les pires attentats de son Histoire.

Stéphane Pallez, PDG de la FDJ, l’admet d’ailleurs sans concession, le prochain vendredi 13 (en mai 2016) aura forcément une teneur différente après « ce jour noir ».

Bien évidemment, si la Française des Jeux partage la douleur et la tristesse des familles ayant perdu un proche durant ces terribles évènements, elle ne peut s’empêcher de penser à sa propre activité d’autant que le vendredi 13 est une véritable cash machine pour l’opérateur de loteries et de jeux de grattage.

En effet, tout vendredi 13 est un jour qui sort de l’ordinaire pour la Française des Jeux puisque ce jour, son activité est tout bonnement exceptionnelle.

Le 13 février 2015, ce sont ainsi plus de 8 millions de Français qui ont joué au Super Loto ou qui ont acheté un ticket à gratter chez l’un des nombreux buralistes du réseau FDJ, contre 3 à 4 millions habituellement.

Cette semaine-là, l’opérateur historique a généré un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros, un record dans son histoire entamée il y a 40 ans déjà. Et l’Etat est là pour s’en réjouir puisque la FDJ lui apporte quand même chaque année plus de 3 milliards d’euros de recettes fiscales soit 0,8% de son budget.

 

Que fera la FDJ lors du prochain Super Loto, le vendredi 13 mai 2016 ? Une décision difficile à prendre…

C’est parce que le vendredi 13 est si important pour la FDJ que, Stéphane Pallez a annoncé il y a quelques jours le lancement d’une grande étude visant à connaître l’impact des attentats de Paris sur l’image renvoyée par le vendredi 13 auprès des joueurs français, comme du grand public.

L’objectif sera ainsi de voir si le vendredi 13 continue d’être perçu comme « un jour de chance » ou s’il semble désormais associé aux attentats perpétrés à Paris par le groupe islamiste Daech.

Pour l’heure, en particulier auprès du grand public, l’enquête risque toutefois de présenter un important biais puisque les évènements sont probablement encore trop récents pour pouvoir être omis de l’esprit.

Cette vaste enquête s’inscrit pleinement dans la réflexion que mène à l’heure actuelle la FDJ pour choisir la bonne stratégie à adopter en vue du vendredi 13 mai 2016.

Eh oui, pour elle, hors de question de choquer mais elle ne doit pas non plus « priver » les joueurs de Loto qui veulent que la vie reprenne son cours malgré les évènements.

Une chose est sûre, pour l’heure, la FDJ est bien embarrassée et ne sait véritablement pas sur quels pieds danser pour 2016, surtout que deux discours s’opposent.

D’un côté, il y a les partisans de l’hommage aux victimes des attentats qui jugent que le prochain vendredi 13 doit leur être dédié. Et pour eux, cela ne va pas du tout de pair avec l’organisation d’un Super Loto doté d’un exceptionnel jackpot.

Selon eux, la Française des Jeux doit accepter que la donne puisse avoir changée et que le jour de chance soit malheureusement devenu un jour où la barbarie sans nom a frappé la France.

De l’autre côté, il y a ceux qui pensent que la vie doit se poursuivre et qu’il faut « continuer à vivre nos valeurs, nos croyances et nos superstitions face au terrorisme ». Or, comme l’ont admis très justement certains, « le vendredi 13 appartient à la tradition française et non à la FDJ ».

Très concrètement, c’est là un bel appel du pied à tous les opérateurs de jeux d’argent en vue du prochain vendredi 13 puisque cette journée si particulière restera marquée par la superstition des joueurs.

Reste maintenant à savoir derrière quel avis se rangera la Française des Jeux pour préparer le vendredi 13 mai 2016. Plusieurs pistes auraient d’ores et déjà été envisagées dont une, hybride, qui permettrait sans doute de ménager la chèvre et le chou.

En effet, désireuse de « marquer le coup », la FDJ pourrait proposer un tirage Super Loto exceptionnel aux joueurs avides d’un gros jackpot, tout en s’engageant à reverser un pourcentage non négligeable de ses bénéfices à des associations de victimes des attentats.

Cette option permettrait ainsi de ne pas oublier les victimes des attentats tout en montrant que la vie a repris son cours et que les djihadistes n’ont pas gagné le combat contre la France.

L’autre piste de travail, la plus sérieuse, serait l’annulation complète du Super Loto du vendredi 13 mai 2016 afin qu’un vrai hommage puisse être rendu aux 130 victimes des attentats et les 350 blessés.

Quelle que soit l’option que choisira la Française des Jeux, celle-ci ne devrait en tout cas être qu’exceptionnelle puisque dès 2017, l’opérateur de jeux d’argent entend bien de nouveau faire tourner la machine à cash à plein régime.

Numéro d'identification du communiqué : 2345668263158496

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !