Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Des joueurs addicts souscrivent des crédits pour jouer en ligne.

  • Votre pays: France
  • Publié le : 20 mars 2014 11 h 33 min
  • Expire : 1094 jours, 3 heures
Des joueurs addicts souscrivent des crédits pour jouer en ligne.

Des joueurs addicts souscrivent des crédits pour jouer en ligne :

A l’heure où les jeux d’argent en ligne ont pris une ampleur considérable dans notre société et font chaque jour de nouveaux adeptes sur Internet, force est de constater que se développent de nombreuses dérives souvent liées aux comportements addictifs de certains joueurs.

Parmi ces dérives, on retrouve la croissance du nombre d’individus prêts à consentir un crédit simplement pour pouvoir s’adonner à des jeux d’argent. Présentation d’un phénomène qui a de quoi faire peur…

Même si les différents opérateurs français de jeux d’argent en ligne martèlent depuis de longs mois qu’ils souffrent en raison de la crise économique en France, certains indicateurs tendent à montrer aujourd’hui que les cas d’addiction aux jeux sont de plus en plus importants dans notre société.

La folie de certains pour les jeux d’argent est d’ailleurs telle que certains spécialistes préfèrent aujourd’hui davantage évoquer une ludopathie, c’est-à-dire une maladie du jeu, qu’une banale addiction, preuve de l’ampleur prise par le phénomène.

Pas d’argent pour jouer, pas de problème, un crédit fera l’affaire :

De nombreux individus se déclarent ainsi prêts, lorsqu’ils n’ont pas encore franchi le pas, à souscrire un crédit simplement pour pouvoir jouer quelques parties de leurs jeux favoris sur la Toile.

Ce recours au crédit pour jouer, assurément impensable pour beaucoup, est en effet bien aujourd’hui une tendance forte dans notre société.

Pourtant, elle est un très mauvais choix puisque il est, statistiquement parlant, quasiment impossible d’espérer récupérer en gains l’argent que vous aurez obtenu en crédit. Autant dire que le recours au crédit pour jouer ne peut que vous faire perdre encore plus d’argent. Mauvais plan donc…

Certains se posent néanmoins sans doute la question de savoir comment il est possible de souscrire auprès d’une banque ou de tout autre organisme un crédit pour jouer.

Effectivement, impossible de vous rendre chez votre banquier afin d’évoquer votre brusque besoin d’argent pour jouer puisque ce dernier ne vous répondra pas favorablement, fort heureusement d’ailleurs…

En revanche, un individu a toujours la possibilité de souscrire un « credit revolving » (le fameux crédit renouvelable) auprès d’une société de crédit puisque l’utilisation de l’argent « prêté » ne vous sera jamais demandé.

Ainsi, de nombreux joueurs souffrant d’addiction aux jeux d’argent optent pour ces crédits renouvelables pour jouer encore et encore sur les sites des différents opérateurs de jeux d’argent en ligne, mais aussi sur les réseaux physiques comme le PMU et les jeux de la FDJ.

Faisant souvent l’objet d’importants taux d’intérêt, ces crédits conduisent souvent les joueurs addictifs à la ruine. Sur le principe, mieux vaudrait encore que l’entourage d’un joueur addict lui avance un peu d’argent pour jouer plutôt qu’il ne lui laisse la moindre « opportunité » de contracter un credit revolving.

Une banquière italienne dernièrement détourne 700.000 € pour assouvir son addiction aux jeux :

Mais l’addiction dépasse souvent la raison et il semblerait que certains soient prêts à tout pour pouvoir continuer à jouer coute que coute, l’histoire de l’une des directrices de filiale du groupe Unicrédit est d’ailleurs là pour en attester.

En effet, cette banquière Italienne, en manque d’argent pour s’adonner à sa passion dévorante pour les jeux d’argent, a tout bonnement profité de sa position dans l’entreprise pour s’octroyer 25 faux prêts (pour un équivalent de 700 000€) consentis à des personnes totalement fictives créées à partir de sa base de données clients.

Pire, pour bénéficier d’un crédit pour jouer, elle aurait fait en sorte de toucher lors des dernières années la retraite d’une de ses clientes pourtant décédée. Encourant aujourd’hui 15 années de prison, elle admet néanmoins avoir mis en place tout ce stratagème simplement pour avoir de l’argent à jouer sur Internet.

Vous l’avez compris, chercher à obtenir un crédit pour jouer est aujourd’hui l’une des activités favorites des joueurs addicts qui veulent toujours jouer plus longtemps et souvent des sommes de plus en plus importantes.

Certains n’hésitent d’ailleurs pas à s’adresser directement aux opérateurs afin qu’ils leur fassent crédit, chose impossible puisque le jeu à crédit est totalement interdit en France en vertu de l’Article 30 de la Loi sur l’Ouverture des Jeux d’Argent en Ligne en date du 12 Mai 2010.

Numéro d'identification du communiqué : 97253284e15bac73

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !