Les différentes martingales à la roulette

Les différentes martingales à la roulette

Dans l’univers des jeux de hasard, il n’est pas rare d’entendre parler de martingales. Cette notion définit les différentes techniques qui peuvent permettre aux joueurs de gagner aux jeux de roulettes tout en minimisant leurs pertes.

Si elles ne sont pas toutes complètement fiables, de nombreux joueurs de roulette tentent de les maîtriser afin de gagner au casino, mais ils omettent qu’elles ne changent rien à l’espérance de gains.

Si vous souhaitez jouer à ce jeu dans l’un des casinos en France, voici une présentation complète des différentes martingales à la roulette utilisées par les joueurs chevronnés.

Les différentes martingales à la roulette.

La martingale classique, aussi connue sous le nom de martingale de Hawks

La martingale classique (martingale de Hawks) est la plus utilisée par les joueurs de roulette.

Son principe est simple : il faut jouer une chance simple (pair ou impair, noir ou rouge, passe ou manque) et, si vous perdez, rejouer en doublant la mise jusqu’à ce que vous parveniez à gagner.

Plutôt sûre, la martingale de Hawks a néanmoins une limite qui tient au fait que vous ne disposez pas d’un budget illimité, ce qui signifie que vous pouvez vous retrouver dans une situation où vous avez misé tout votre argent et que vous n’avez plus assez de fonds pour récupérer votre mise initiale à la nième partie.

La pratique de la martingale de Hawks doit toutefois vous apprendre à limiter l’emballement des mises.

La grande martingale est une variante de la méthode classique

Là aussi, le principe de la grande martingale est de jouer une chance simple et, si vous perdez, de rejouer en doublant la mise jusqu’à ce vous gagniez.

Mais la différence par rapport à celle nommée classique tient au fait qu’à chaque mise, vous rajoutez une unité.

Fonctionnant plutôt bien à court terme, la grande martingale pâtit des mêmes défauts que la précédente, à savoir que les mises peuvent s’emballer vite et qu’elle est limitée par le fait que votre budget n’est pas illimité à moins que vous soyez millionnaire !

La martingale piquemouche, aussi connue sous le nom de la méthode du piquemouche

La martingale nommée piquemouche est encore une autre variante de la méthode classique.

La grande différence par rapport à la méthode classique tient au fait que vous ne doublez pas la mise après une partie perdue… mais après trois parties consécutives perdues et ce, jusqu’à ce que vous gagniez.

Cela signifie donc qu’il faudra gagner deux fois de suite pour compenser les pertes, là où un coup gagnant suffisait avec la méthode classique ou la grande. Autrement dit, la méthode de la martingale piquemouche présente un risque moindre et permet de jouer plus longtemps.

Naturellement, qui dit risque moindre dit aussi gains limités.

La martingale nommée à dents de scie au jeu de la roulette

La martingale à dents de scie est une « montante » qui a vocation à limiter les pertes en cas de mauvaise série.

Son principe est de faire une mise de 10 unités sur la chance simple de votre choix. Si vous gagnez, rejouez mais avec une mise de 1 unité.

Si en revanche vous perdez, rejouez 10 unités. Toutefois, après deux pertes successives, ne misez plus qu’une unité jusqu’au prochain coup gagnant.

Exigeant un gros budget de départ, la martingale à dents de scie consiste en une vraie prise de risque, car une seule partie victorieuse peut vous permettre de compenser les pertes de nombreuses parties.

La martingale américaine au jeu de la roulette

La martingale américaine est une « montante » particulièrement intéressante lorsque vous faites face à une situation déficitaire. D’ailleurs, elle n’est à utiliser que dans ce cas.

Le principe de la martingale américaine est simple : 1 gain obtenu doit couvrir 2 pertes. Aussi, après deux pertes consécutives, le joueur doit miser sur une chance simple la somme des mises effectuées lors des deux parties précédemment perdues.

Si la série de pertes se poursuit, la mise doit correspondre à la somme des mises réalisées lors de la 1ère et de la dernière partie perdue de la série.

Ce principe sera ensuite à renouveler jusqu’à avoir retrouvé l’équilibre au niveau de votre budget.

La mise en place de cette méthode montante nécessite donc une bonne mémoire tout comme au jeu du blackjack mais attention, il ne s’agit pas d’une méthode infaillible à la roulette puisqu’une mauvaise série peut vous faire atteindre le plafond de mises dans certains casinos.

La martingale Whittacker est une « montante » également au jeu de la roulette

La martingale Whittacker est une « montante » particulièrement intéressante à mettre en œuvre pour éviter l’emballement des mises observables en utilisant la méthode nommée classique.

Ici, le principe de la méthode Whittacker est de couvrir 2 pertes avec 1 seul gain.

Aussi, misez 1 unité sur une chance simple. Si vous gagnez, vous misez de nouveau 1 unité. Si par contre vous perdez, vous misez la somme des deux mises précédentes ce qui donne un schéma de mises assez simple à établir : 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, etc.

Utilisée dans une situation où des pertes successives sont constatées, la martingale Whittacker doit vous permettre de rester à flots puisque si 1 gain couvre 2 pertes, 2 gains consécutifs permettent d’effacer les pertes.

La martingale d’Alembert, parfois baptisée « pyramide d’Alembert » au jeu de la roulette

La martingale d’Alembert ( pyramide d’Alembert ) est l’une des plus simples au jeu de la roulette.

Le principe de la méthode d’Alembert est facile à comprendre : après un coup perdant, vous augmentez la mise d’une unité alors qu’après un coup gagnant, vous la diminuez d’une unité.

Particulièrement sûre, la martingale d’Alemebert vous assure des pertes limitées et un parfait respect du budget « loisirs » que vous souhaitiez allouer au jeu de la roulette. Voilà pourquoi de nombreux joueurs de roulette l’utilisent !

La martingale cyclique au jeu de la roulette

La martingale cyclique est une technique qui a vocation à effacer vos pertes selon des cycles de parties à la roulette. En effet, pour que martingale cyclique fonctionne, une série de coups gagnants est indispensable.

Utilisable quand vous avez enregistré des pertes, elle peut vous permettre de vous refaire en sachant que le schéma de mises quand vous gagnez est le suivant : 1, 1, 1, 3, 3, 3, 9, 9, 9, etc.

A partir du moment où vous perdez, le cycle s’interrompt et vous devez recommencer si vous êtes toujours dans le négatif.

Basée sur le principe que s’il existe des séries de pertes, il existe aussi des séries de coups gagnants, donc la méthode cyclique s’avère très intéressante lorsque la chance est de votre côté. Mais avec les jeux de hasard, rien n’est certain !

La martingale de Wells, parfois nommée « montante de Wells » au jeu de la roulette

La martingale de Wells ( montante de Wells ), s’utilise pour limiter les pertes lors de séries défavorables.

Simple à mettre en œuvre, la martingale de Wells ressemble à s’y méprendre à la méthode d’Alembert puisqu’il faudra diminuer d’une unité la mise après un coup gagnant et l’augmenter d’une unité après un coup perdant.

En revanche, la mise initiale ne sera pas d’une unité mais le plus souvent de 5 unités.

La méthode de Wells à la roulette est peu risquée et peut tout de même s’avérer très payante à long terme si le joueur parvient à avoir un ratio coups gagnants / coups perdants proche de 1.

Pas étonnant donc que cette stratégie plait à de nombreux joueurs de roulette.

La martingale de Paroli au jeu de la roulette

La martingale de Paroli au jeu de la roulette est une technique dont l’objectif est de maximiser les gains. Aussi, lorsque vous misez 1 unité à la roulette et que vous gagnez, vous empochez le double.

Et bien après un coup gagnant, la martingale de Paroli implique que vous doubliez votre mise, autant dire que vous laissiez sur le tapis votre mise initiale et le gain obtenu et ainsi de suite jusqu’à ce que vous perdiez.

En gros, la méthode de Paroli est le véritable pendant de la méthode classique.

Très facile à mettre en œuvre, la martingale de Paroli vous permet de jouer avec l’argent du casino puisque après 3 coups gagnants, vous jouez uniquement l’unité initiale misée par vos soins, le reste étant les gains obtenus…

Reposant principalement sur la chance, la martingale de Paroli a le mérite de pouvoir vous faire gagner gros en misant peu. Aussi, si vous avez déjà accumulé des gains, il peut être intéressant d’utiliser la stratégie de Paroli pour tenter de gagner davantage encore.

La martingale de Martin Jung au jeu de la roulette

La martingale de Martin Jung est une variante de la stratégie de Paroli qui se réalise sur la base de 5 coups gagnants. On parle alors de Paroli à 5 termes.

Voici le principe : vous misez une unité sur une chance simple. Si vous gagnez, comme avec Paroli, vous doublez votre mise et rejouez en respectant le schéma de mises suivant : 1, 2, 4, 8 et 16. Si vous perdez, cette même progression est à suivre au niveau des mises.

De ce fait, après la première partie perdue, vous misez 2, après la seconde partie perdue 4 et ainsi de suite même si des coups gagnants s’intercalent entre elles.

Deux progressions distinctes sont à respecter jusqu’à miser 16. Peu recommandée, cette martingale est souvent à double-tranchant. Elle peut effectivement vous faire gagner beaucoup d’argent mais aussi vous en faire perdre beaucoup.

Autant dire qu’avec cette stratégie au jeu de la roulette, vous laissez la chance choisir votre destinée… et cela peut se révéler dangereux pour votre portefeuille !

La martingale Belge au jeu de la roulette

La martingale Belge atteste de l’importance de choisir la bonne stratégie au bon moment au jeu de la roulette.

Le principe est simple, vous misez 1 unité sur une chance simple. Si vous perdez, vous augmentez la mise d’une unité à chaque partie et ce, jusqu’à ce que vous gagniez.

En revanche, si vous gagnez, vous tentez de vous refaire en mettant en place une Paroli jusqu’à ce que vous perdiez et ainsi de suite.

Cette stratégie à la roulette est à utiliser en cas de séries médiocres puisque deux coups gagnants consécutifs permettent généralement de compenser les pertes accumulées.

La seule limite de cette stratégie tient au fait que des gains alternatifs peuvent être néfastes à votre solde

La martingale Hollandaise au jeu de la roulette

La martingale Hollandaise est une stratégie un peu plus complexe que les précédentes.

Le principe est toujours de miser 1 unité sur une chance simple. Si un gain est remporté, tout va pour le mieux.

En revanche, si une perte est concédée, il faut la compenser dès la partie suivante. Pour ce faire, la mise augmente d’une unité et on rejoue jusqu’à gagner.

Une fois qu’une partie a été gagnée, on augmente de nouveau la mise d’une unité et il faut réussir autant de coups gagnants qu’on a connu de coups perdants avec la mise précédente et ainsi de suite.

Cette stratégie de la martingale Hollandaise présente l’avantage de pouvoir permettre de gagner de l’argent à long terme, mais attention à rester bien concentré pour la mettre en œuvre.

Attention encore avec cette stratégie à la roulette : en effet, il faut être fort mentalement car il faudra parfois jouer beaucoup de temps pour seulement récupérer son pécule initial.

La martingale prolongée est une « montante » au jeu de la roulette

La martingale prolongée est une « montante » pouvant combler les pertes et replacer votre solde dans le positif.

Très proche de la méthode nommée classique, elle est surtout utilisée à la roulette quand la mise porte sur autre chose qu’une chance simple.

Pouvant être combinée avec d’autres montantes, la martingale prolongée permet souvent en un coup gagnant, de compenser les pertes de nombreux coups perdants.

Aussi, si vous désirez utiliser cette stratégie, vous ne devez pas craindre de perdre souvent à la roulette. Elle est assez utilisée par les joueurs.

Et pour conclure sur les différentes martingales à la roulette

Voilà, vous connaissez désormais toutes les différentes martingales au jeu de la roulette. A vous d’essayer de vous les approprier pour les mettre à profit lors d’une future visite dans un casino en France !

En revanche, pour rappel, inutile d’utiliser ces méthodes pour jouer à la roulette sur des casinos en ligne. Tout d’abord en France, ils sont interdits et de toutes les façons, la plupart vous bloqueront vos retraits d’argent en cas de gains

Et croyez-nous, il ont des outils informatiques très sophistiqués qui détecteront automatiquement ces stratégies de martingales à la roulette.

Retour haut de page