Jeux grattage YouTube, les challenges à gratter

Jeux grattage YouTube, les challenges à gratter

A l’heure où les réseaux sociaux et les plateformes de vidéos en ligne permettent de démocratiser des challenges loufoques, ce sont ces dernières semaines les jeux de grattage YouTube qui font sensation, malheureusement d’ailleurs.

Jeux de grattage YouTube, les challenges à gratter.

Si certains s’offusquent d’une telle situation arguant que cette tendance concourt à accroître l’addiction aux jeux, notamment les jeux de grattage, les Youtubeurs, eux, ont bien compris qu’ils pouvaient là gagner de nombreux abonnés et donc accroître les revenus tirés de leur chaîne.

Mais des nombreux abonnés de quel âge ? Là est le problème

Un challenge qui booste les jeux de grattage sur YouTube ?

En effet, quelques Youtubeurs parmi lesquels David Lafarge, expert en jeux et produits dérivés Pokémon, ont lancé ce qui a été appelé le « 100 euros de jeux à gratter challenge ».

Son principe est on ne peut plus simple puisque ce challenge consiste à gratter des tickets de la FDJ face caméra pour une valeur de 100 € et à voir combien d’argent a été gagné.

Bien évidemment, ce challenge à gratter des tickets de la FDJ face caméra est viral puisque chaque YouTubeur invite ensuite ses « amis » à en faire autant. Suffisant en tout cas pour que les jeux grattage YouTube deviennent à la mode et nous le déplorons.

David Lafarge, lui, a d’ailleurs reproduit l’expérience des jeux grattage YouTube à trois reprises tant le compteur de vues de sa page s’est emballé après chaque publication d’une vidéo en lien avec ce challenge et ce, peu importe le challenge qu’il ait gagné 100, 120 ou encore 200 €.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour devenir connu quand on a aucun talent…

D’autres adeptes de la célèbre plateforme de vidéos, mineurs cette fois-ci, se sont aussi essayés à ce challenge faisant la part belle aux jeux grattage YouTube et cela s’avère bien plus problématique étant donné qu’acheter des jeux d’argent est interdit aux moins de 18 ans en France.

Aussi, certains prennent leurs précautions pour éviter de se retrouver hors-la-loi. Hugo Small, âgé de seulement 15 ans, a ainsi décidé de faire intervenir sa maman à ses côtés au moment de jouer aux jeux grattage YouTube pour réaliser son challenge de 50 € à gratter face caméra.

En aparté pour sa maman, voici une page qu’elle devrait lire afin de ne pas abrutir son fils avec des jeux de grattage… qui à l’avenir, pourraient lui pourrir la vie au niveau finance. Bref, c’est pathétique comme comportement

Qu’est-ce qu’il faut faire pour devenir connu quand on a pas de talent ?
 Des challenges de jeux grattage YouTube… Navrant, non ?

La déferlante des jeux grattage YouTube, un vrai problème social ?

Si l’arrivée des jeux grattage YouTube n’est pas une réelle surprise pour ceux et celles qui scrutent les pratiques numériques chez les jeunes, elle n’est toutefois pas sans poser quelques problèmes.

En effet, bien qu’elle puisse s’inscrire dans la lignée des vidéos « unboxing » (déballage), ces challenges à gratter idiots confrontent le jeune public aux jeux grattage YouTube.

Or, si la majorité des Youtubeurs est jeune, leur audience l’est encore plus.

Aussi, certains, comme nous aussi d’ailleurs, assurent que les jeux grattage YouTube risquent de contribuer au développement de dépendance aux jeux chez les plus jeunes, comme l’atteste cette récente étude au Royaume-Uni.

Il suffit d’ailleurs de lire les critiques formulées en commentaires des vidéos pour en prendre réellement conscience.

De nombreux internautes n’hésitent pas à parler d’ « irresponsabilité » pour définir l’attitude de ceux et celles qui font l’apologie des jeux grattage YouTube.

Mais qui est le plus responsable finalement ? La FDJ qui reste silencieuse face à ce phénomène pathétique ?

En effet, la FDJ ne réagit pas à cette nouvelle mode de gratter des tickets face caméra… Remarquez, elle a tout à gagner vu le jackpot record des jeux de grattage an 2016.

Et dire que dernièrement, la Cour des Comptes a ordonné à la FDJ (et au PMU) d’être plus transparente afin que les buralistes ne vendent plus des jeux de grattage à des mineurs !

Avec cette nouvelle mode des tickets à gratter sur YouTube, c’est un autre challenge qu’il faudra qu’elle affronte…

De toutes les façons, la FDJ est sur le banc des accusés actuellement : elle sera obligée de se plier aux mêmes conditions que les casinos français, à savoir, « papiers s’il vous plaît » avant de jouer aux jeux de grattage.

Pour Laurence Allard, chercheur en sciences des communications, ces challenges de gratter des jeux grattage YouTube ne présentent pas réellement de caractère addictif.

Il est un « jeu visuel que les enfants regardent », rien de plus ! Selon elle, on assisterait actuellement à une « téléification de l’Internet » et dans ce cas précis, l’aspect déballage désamorcerait le danger du mimétisme.

Pour notre part, il nous semble que les propos de cette chercheuse sont un peu « légers », peu intelligents et dangereux.

Voici Madame Laurence Allard une chaine YouTube
moins imbécile que les autres sur les jeux grattage

Les Youtubeurs, des ambassadeurs pour les jeux d’argent ?

La multiplication des vidéos de jeux grattage YouTube offre en tout cas une superbe publicité à la Française des Jeux et sans que cette dernière ne puisse à aucun moment être tenue responsable de ce qui se passe. Enfin, pour l’instant car cela risque de ne pas durer

A cet instant « T », les Youtubers sont devenus de vrais ambassadeurs pour les jeux de grattage de la FDJ sans s’en rendre compte.

Clémence Fautosh, par exemple, réfute l’idée qu’elle encourage les gens à dépenser de l’argent et assure qu’elle ne fait que s’amuser à faire des vidéos. Lol, et bé qu’elle fasse des vidéos sur la mode… !

Johanpapz, un autre Youtuber, va plus loin et considère que son challenge basé sur les jeux grattage Youtube a pour but de « faire de la prévention plutôt que d’inciter à jouer » précisant qu’il a pris le risque de perdre 100 € pour ne finalement obtenir que 120 €, soit « 20 € de gains réels ».

Bah voyons… Bientôt, il sera payé par la sécu !

Toutefois, la réalité est bien ailleurs et les Youtubeurs ne sont effectivement pas les ambassadeurs des jeux grattage YouTube.

Tout juste sont-ils des jeunes prêts à tout tester pour doper le nombre d’abonnés de leur page et tant pis si leur éthique doit être quelque peu mise à mal, et ce n’est qu’un commencement.

Eh oui, Norman, Cyprien, Enjoyphoenix et consorts n’ont eux pas véritablement besoin du « 100 ou du 200 euros de jeux à gratter challenge » pour exister car eux, ils ont du talent, telle est la différence !

Retour haut de page