Ernests Gulbis perd 412.000 € au blackjack

Ernests Gulbis perd 412.000 € au blackjack

Véritable OVNI dans le monde très fermé du tennis professionnel, le Letton Ernests Gulbis, récent demi-finaliste du Tournoi de Roland-Garros, fait toujours parler de lui là où on ne l’attend pas.

Dernière frasque en date, Gulbis aurait « claqué » ses 412 000 € de gains obtenus grâce à ses belles performances en Juin sur la terre battue parisienne dans un casino en une seule soirée

Le tennisman letton aurait avoué cette perte colossale à la Gazzetta Dello Sport avant de considérer les journalistes comme des affabulateurs.

Ernests Gulbis perd 412.000 € au blackjack.

En une seule partie de blackjack, tout s’est envolé !

Tout récemment, alors que le joueur a été éliminé du Tournoi de Wimbledon dès le second tour, Ernests Gulbis a beaucoup fait parler de lui dans la presse pour avoir dépensé l’intégralité de ses gains remportés à Roland-Garros dans un casino.

Accompagné d’un membre de sa famille, Gulbis aurait en effet claqué la coquette somme de 412 000 € dans un casino letton quelques jours seulement après avoir perçu son gain.

Grand amateur de fêtes et de jeux, le tennisman letton aurait joué l’intégralité de ses gains au blackjack et aurait tout perdu en une seule et même partie.

Car oui, le tennisman originaire de Riga n’aime pas faire dans la demi-mesure et aurait donc décidé de poser tout son pactole sur la table lors d’une seule partie de blackjack. Le matheux du blackjack Edward Oakley Thorp lui aurait certainement déconseillé cette façon de jouer !

En quelques minutes, Ernests Gulbis a donc vu s’évaporer tout ce qu’il avait gagné sur la terre battue parisienne en multipliant les passing shot et les volées réussis.

Là est en tout cas une nouvelle preuve que le joueur de tennis letton n’a aucune notion de la valeur de l’argent et à priori, n’a aussi aucune stratégie de blackjack à l’image de Ben Affleck.

Si le tennisman aurait lui-même dévoilé avoir perdu cet argent au quotidien sportif italien qu’est la Gazzetta Dello Sport, celui-ci dément depuis que l’affaire est sortie dans la presse avoir affirmé qu’il aurait perdu l’intégralité de ses gains de Roland-Garros.

Il avoue seulement avoir perdu de l’argent au casino… mais sans en dévoiler la somme exacte. Avouons tout de même que Ernests Gulbis n’est pas le seul tennisman adepte de jeux de casino, mais rares sont ceux qui admettent y avoir perdu de l’argent ! A notre avis, il aurait mieux valu qu’il gratte un ticket de Black Jack de la FDJ !

La petite histoire d’Ernests Gulbis

Si vous suivez un tantinet soit peu l’actualité du tennis mondial, vous avez probablement dû entendre parler d’Ernests Gulbis, un joueur letton de grande qualité qui a éclaboussé de son talent le dernier Tournoi de Roland-Garros en atteignant les demi-finales où il sera finalement éliminé par Novak Djokovic.

A 25 ans, Roland-Garros 2014 est d’ailleurs le tournoi de référence d’Ernests Gulbis qui jusque-là, n’avait jamais atteint les demi-finales d’un grand tournoi de tennis mondial.

Désormais 10ème au classement ATP, Ernests Gulbis va devoir confirmer et continuer de faire parler de lui pour ses performances sur les courts de tennis plutôt que pour ses déclarations à la presse ou ses frasques extra-sportives.

En effet, avant Roland-Garros 2014, Ernests Gulbis était davantage considéré comme un joueur sulfureux ou comme un espoir du tennis qui n’avait jamais confirmé.

Il faut dire que Ernests Gulbis, issu d’une riche famille lettone, a toujours été poursuivi par une réputation d’enfant gâté qui expliquait en partie le fait que le joueur n’était pas toujours motivé pour s’entraîner, cause d’une irrégularité importante des résultats.

A plusieurs reprises, le joueur letton a également brillé par ses déclarations à la presse.

En effet, n’aimant peu voir pas les journalistes, il a toujours ensuite démenti avoir tenu des propos critiquant d’autres joueurs du circuit ATP, mais également tenu des propos sexistes disant que les femmes n’avaient rien à faire sur les courts de tennis.

Retour haut de page