Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Quel pari choisir pour les courses hippiques ?

  • Votre pays: France
  • Publié le : 13 janvier 2014 18 h 29 min
  • Expire : 932 jours, 7 heures
Quel pari choisir pour les courses hippiques ?

Tout d’abord, quel pays est le premier au monde pour les paris hippiques ?

En France, les paris sur les courses hippiques sont une véritable institution. Avec l’ouverture du marché en Mai 2010, et l’apparition de nouveaux bookmakers (Betclic et ZeTurf), nombreux sont chaque jour les nouveaux adeptes du « turf ». Mais, contre toute attente, sachez que nous ne sommes pas les premiers ! En effet, sur le plan mondial, c’est le Japon qui tient la palme mondiale de la frénésie des courses de chevaux.

Ensuite, en quoi consiste le turf ?

Le turf définit tous les acteurs des courses de chevaux : parieurs, préparateurs, organisateurs ou encore jockeys. Chaque jour, un peu partout en France et en Europe, de multiples courses de chevaux sont organisées. 

Bien que le principe paraisse simple (miser une somme d’argent sur un ou plusieurs chevaux afin de spéculer sur l’ordre d’arrivée), le turf est en réalité une activité bien plus complexe qu’on ne le pense. Les possibilités sont multiples, et bien souvent les joueurs qui ne s’y connaissent que très peu ont du mal à gagner.

Il faut en effet prendre en compte plusieurs paramètres : l’état de santé du cheval, celui du jockey, les conditions météo, l’état du terrain du champ de course etc.

Quel pari choisir pour les courses hippiques ?

Comme pour chaque sport, les bookmakers ont tendance à proposer une multitude de paris tous plus alléchants les uns que les autres. Mais pour augmenter ses chances de gain, il vaut mieux se concentrer sur les offres dites principales, c’est-à-dire les plus connues et les plus sûres.

Avant toute chose, il convient de savoir distinguer les trois types de courses hippiques existantes :

 

  • Plat : le plat est la course la plus connue, les chevaux doivent se départager au galop sur un ou plusieurs kilomètres.

 

  • Course d’obstacles : la course d’obstacles repose sur le même principe que le plat, mais la distance à parcourir est plus longue, et que la difficulté est accrue par l’installation de plusieurs obstacles (haies, barres, bassins) que le cheval doit franchir.

 

  • Trot : il s’agit là encore d’une course qui oppose des chevaux, mais il existe une contrainte : le cheval ne doit jamais avoir une allure supérieure à celle du trot, sous peine de disqualification. De plus, le jockey ne monte pas directement le cheval, mais prend place sur un « Sulky » (un chariot).

 

Il est très important de savoir distinguer ces trois courses hippiques, car suivant le type de course, les modalités et paramètres à prendre en compte sont différents.

À partir du moment où vous savez faire la distinction, vous pouvez vous intéresser aux différents paris qui rythment les courses, dont les plus connus sont les suivants :

 

  • Pari simple : le pari simple est le pari le plus connu et le plus utilisé par les débutants. Il consiste à déterminer selon sa propre analyse ou avec les conseils d’une tierce personne pour les plus malins, quelle monture arrivera en tête de la course. Il existe le pari simple gagnant (le cheval sur lequel on a placé sa mise doit remporter la course) et le pari simple placé (le pari est remporté si le cheval sur lequel on a parié arrivé dans les trois premiers).

 

  • Le 2 sur 4 : le 2 sur 4 consiste à parier sur deux chevaux qui devront arriver parmi les quatre premiers. Il s’agit là d’un bon rapport qualité/prix, bien que le montant des gains ne soit pas faramineux, car la prise de risque est en effet assez faible.

 

  • Le tiercé : le tiercé est considéré comme le pari historique du PMU. Il consiste à parier sur les trois premiers chevaux d’une course. Si les trois chevaux arrivent dans l’ordre donné par le parieur, les gains seront beaucoup plus élevés que si les trois chevaux terminent la course en tête mais dans le désordre. 

 

  • Le quarté : le principe est le même que celui du tiercé, mais il s’agit cette fois de trouver les quatre premiers chevaux, dans l’ordre ou le désordre. Le quarté peut également être remporté si les trois premiers chevaux arrivent dans l’ordre donné par le parieur.

 

  • Le quinté : le pari le plus attractif, le plus alléchant, et qui promet les plus gros jackpots. Il est très difficile de le remporter, car il faut trouver les cinq premiers chevaux dans l’ordre ou le désordre, et dans les courses hippiques, une surprise n’est pas à exclure : le hasard est souvent au rendez-vous dans le turf (et c’est dès lors un paramètre qu’il faut prendre en compte).
Numéro d'identification du communiqué : 77852c6ec6c74142

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !