Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Footballeurs: soupçons de fraude dans les paris sportifs

  • Votre pays: France
  • Publié le : 2 octobre 2016 17 h 08 min
  • Expire : 1073 jours, 22 heures
Footballeurs: soupçons de fraude dans les paris sportifs

Footballeurs: soupçons de fraude dans les paris sportifs

Alors que les footballeurs excellent toujours pour divertir le public présent en masse dans les stades, mais aussi devant les téléviseurs, le terrain en herbe ne semble pas être le seul endroit où ils performent.

En effet, englués dans un milieu où l’argent est facile, nombreux seraient les footballeurs qui participent directement (ou indirectement) à la mise en œuvre d’actions visant à commettre une fraude dans les paris sportifs, ou bien une fraude vis-à-vis de l’administration fiscale.

Au cours des dernières années, on ne compte ainsi plus les footballeurs actuels ou anciens qui ont été repris de volée par l’administration fiscale : Marcel Desailly, Patrick Vieira, Taye Taiwo, Uli Hoeness ou plus récemment le quintuple Ballon d’Or argentin Leo Messi.

Parier, une tentation forte pour les footballeurs…

La fraude dans les paris sportifs est quant à elle un phénomène beaucoup plus récent.

D’ailleurs, ce n’est que depuis 2012 que la Fédération Française de Football a trouvé bon d’inclure dans ses règlements, des dispositions interdisant aux joueurs de football professionnels de disposer d’un compte pour parier de l’argent sur des rencontres sportives.

Malgré les avancées juridiques décidées en la matière par les acteurs de la planète football, la fraude dans les paris sportifs ne cesse de prendre de l’ampleur.

Il faut souligner que des organisations mafieuses et très bien structurées, majoritairement basées en Asie du Sud-Est et en Europe de l’Est, ont décidé d’utiliser les paris sportifs pour blanchir des sommes importantes d’argent.

Aussi, pour s’assurer de prendre des paris sportifs gagnants et donc de ne pas perdre de l’argent, ils choisissent le plus souvent de corrompre des footballeurs. Des matchs truqués en fait

Pas vraiment étonnant donc que les joueurs soient de plus en souvent au cœur de scandales liés à une fraude dans les paris sportifs. D’ailleurs, les footballeurs n’ont parfois même pas à être corrompus puisqu’ils agissent pour leur propre compte

Depuis quelques jours, c’est ainsi du côté de la Belgique et de la Jupiler League, l’élite du football national, qu’une fraude dans les paris sportifs fait la Une de tous les journaux.

Parmi les joueurs visés par ce scandale, on trouve quelques noms qui diront probablement quelque chose aux amateurs de ballon rond puisque les footballeurs Olivier Deschacht (Anderlecht), Laurent Henkinet (Waasland-Beveren) ou encore Tuur Dierckx (Antwerp) sont de ceux-ci.

Ces footballeurs auraient effectivement pris des paris pour leur propre compte sur des matchs du championnat auquel il participe, et même sur des rencontres disputées par leur propre club.

Aux dires des rumeurs qui circulent aujourd’hui, ce type de fraude dans les paris sportifs serait très courante dans le petit monde du football

Des combines pour commettre une fraude dans les paris sportifs

Il faut dire qu’en matière de fraude dans les paris sportifs, les combines possibles ne manquent pas pour les joueurs désireux de parier en toute discrétion.

La plus simple consiste à solliciter un ami pour miser à sa place. Ce dernier peut alors, soit jouer sur Internet en son nom, soit pour rendre la fraude dans les paris sportifs encore plus difficilement décelable : miser en cash dans un point de vente. Une fois le pari gagné, le footballeur et son ami n’ont plus qu’à se partager le pactole.

Pour autant, si le joueur a là un bon moyen de parier sans que cela se sache, rien n’assure qu’il sera gagnant puisque, même en misant sur le résultat de sa propre équipe, il ne pourra pas forcément influencer la donne autant qu’il le voudrait sans que cela ne se remarque.

Pour cette raison, les footballeurs réalisant une fraude dans les paris sportifs ont l’habitude de miser sur des données sur lesquelles ils peuvent avoir une influence, telles que l’équipe effectuant la première remise en touche ou bien l’équipe sanctionnée par un carton jaune à un moment précis de la rencontre.

Selon les opérateurs de paris sportifs, les gains anormaux sur de tels paris sont toutefois remarqués très rapidement tant ils sont rares. En effet, plus de 60% des paris sportifs enregistrés concernent le résultat des rencontres sportives.

Les footballeurs ont bien compris cela et ont donc tendance à multiplier de petites prises de positions qui, cumulées, leur assurent de jolis gains tout en rendant leur fraude dans les paris sportifs très difficile à détecter.

A l’heure où de plus en plus de rencontres sur lesquelles parier sont offertes aux joueurs par les opérateurs, certains footballeurs profitent également des infos internes circulant dans leur propre club pour parier sur les résultats de l’équipe réserve.

En effet, ils savent en avance si cette « équipe B » est renforcée par des joueurs professionnels ou non. Si c’est le cas, les chances de la réserve de l’emporter sont grandes et cette info quant à la composition de l’équipe n’est pas forcément connue du grand public, ce qui donne un vrai avantage aux footballeurs.

Sanctionner plus durement pour lutter contre ce fléau ?

Il est donc relativement simple pour un footballeur de commettre une fraude dans les paris sportifs et pour l’heure, les sanctions ne sont pas toujours à la hauteur de la menace qui pèse sur le respect de l’équité sportive.

En effet, la Ligue de Football Professionnel a, à plusieurs reprises, choisi de sanctionner des joueurs évoluant en Ligue 1 et Ligue 2 détenant un compte auprès d’un opérateur de paris, d’amendes d’un montant inférieur à 2000 € assorties d’heures de travaux d’intérêt général… C’est presque un cadeau pour des paris sportifs illégaux !

Une sanction un peu trop légère pour être dissuasive et contribuer véritablement à éradiquer les tentatives de fraude dans les paris sportifs émanant des footballeurs.

Numéro d'identification du communiqué : 11357ebc15a4dd33

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !