Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Hausse des paris sportifs en France.

  • Votre pays: France
  • Publié le : 22 janvier 2014 10 h 41 min
  • Expire : 131 jours, 15 heures
Les paris sportifs en hausse en France.

C’est le football qui booste à la hausse les paris sportifs en ligne :

Alors que la santé du poker en ligne mais aussi de nombreux jeux d’argent jouables sur la Toile n’est pas au mieux, le marché des paris sportifs continue pour sa part de croître. Entre le 3ème Trimestre 2012 et le 3ème Trimestre 2013, c’est ainsi une croissance de 17% qui a été réservée à ce marché.

Si le boom des smartphones et tablettes explique en partie l’arrivée de nouveaux parieurs, c’est davantage la hausse de la qualité de la Ligue 1 grâce à l’arrivée de « joueurs stars » qui semble booster le marché hexagonal.

L’Arjel (Autorité de régulation des jeux en ligne) confirme une hausse de 17% :

Il y a de cela quelques jours, l’ARJEL a communiqué les chiffres relatifs au marché des paris sportifs en ligne et force est de constater que ces derniers sont excellents. En effet, les mises effectuées au 3ème Trimestre 2013 sont estimées à 182 millions d’euros, et connaissent donc une croissance de 17% par rapport à la même période de l’année mais un an plus tôt.

L’excellente forme des paris sportifs en ligne est bien entendu liée au football puisque si un peu plus de 50% des mises concernaient cette pratique sportive en 2012 (79,2 millions d’euros), ce sont près de 63% des mises qui s’intéressent au football en 2013 (113,9 millions d’euros).

Les ingrédients de la hausse des paris en ligne en France ?

Ce regain d’intérêt pour le football des parieurs de l’Hexagone s’explique sans nul doute par l’émergence du Paris Saint Germain sur la scène européenne depuis l’arrivée de joueurs tels que Ibrahimovic, Cavani, Lavezzi ou encore Thiago Silva.

Le retour de l’AS Monaco parmi l’élite avec un recrutement de classe internationale (Falcao, James Rodriguez ou encore Joao Moutinho), mais aussi la participation en ce début de saison de l’Olympique de Marseille à la Ligue des Champions sont d’autres facteurs pour expliquer l’intérêt croissant des parieurs pour les clubs français en Ligue 1 ou en Coupe d’Europe.

La qualification des Bleus pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil devrait d’ailleurs assurer au marché du pari sportif la poursuite de sa croissance. C’est un puissant catalyseur qui devrait permettre aux opérateurs de jeux de se refaire une santé après quelques passages de vache maigre suite à une fiscalité française sur les paris sportifs presque confiscatoire pour l’essor de ce secteur.

En effet, si l’on compare les taxes prélevées sur les paris en ligne en Espagne, en Italie ou au Royaume-Uni, la France est de loin le pays qui taxe ce secteur lourdement à un point tel, que des opérateurs “poids lourd” ont abandonné en 2011 et 2012 (888, PartyBets, EurosportBet, Sajoo).

On constate aussi que même si les parts des autres sports dans les paris sportifs sont moindres, plusieurs disciplines sont en nette progression et en particulier le basket (augmentation des mises de 69%) qui semble profiter du titre des Tricolores lors du dernier Championnat d’Europe, mais aussi de la plus forte médiatisation de la discipline sur les chaînes françaises.

Le boom des tablettes et des Smartphones, tout comme le lancement des offres 4G, sont d’autres facteurs qui contribuent à la santé des paris sportifs en ligne. L’ordinateur portable qui est encore l’outil informatique n°1 pour parier sur une rencontre sportive, pourrait en effet dans les prochaines années être dépassé par les Smartphones.

Et lorsque l’on sait que 96% des 16-24 ans ont déjà un smartphone; on comprend bien que les opérateurs ont là de véritables opportunités à saisir pour poursuivre leur développement.

Le rajeunissement des parieurs, déjà vérifié ces derniers mois, justifient d’ailleurs peut-être la tendance observée selon laquelle les joueurs miseraient désormais davantage dans les paris sportifs en ligne que par le passé. Et oui, de récentes études prouvent que le nombre de joueurs misant moins de 100€ tend à diminuer au profit de joueurs misant de 100 à 3000€ nonobstant une forte fiscalité.

Si ces statistiques, bien qu’excellentes pour les opérateurs de paris sportifs, signifient qu’il faut absolument poursuivre la lutte contre l’addiction aux jeux, elles ont également de quoi rendre jaloux les opérateurs de poker en ligne qui eux, broient du noir actuellement…

Il suffit de constater qu’en 2012, la FDJ et les Casinos Barrière ainsi que Partouche ont stoppé leurs activités dans ce secteur. Une révision de la loi de Mai 2010 s’impose, c’est une évidence.

Croire que cette hausse dans les paris en ligne continuera après la Coupe du Monde 2014, c’est un peu mettre la charrue avant les bœufs. Vous connaissez certainement l’histoire de la tendance du chômage en France qui doit s’inverser depuis des lustres…

Numéro d'identification du communiqué : 7452bfdb14123a2

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !