Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Quelle est la fréquence de jeu des joueurs de poker et parieurs ?

  • Votre pays: France
  • Publié le : 31 mars 2016 12 h 20 min
  • Expire : 1010 jours, 4 heures
Quelle est la fréquence de jeu des joueurs de poker et parieurs ?

Quelle est la fréquence de jeu des joueurs de poker et parieurs ?

Alors que les opposants à la loi du 12 mai 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation des jeux d’argent en ligne laissaient entendre que ces derniers seraient forcément chronophages et socialement dévastateurs, force est de noter que ces prédictions ne se sont pas avérées vraies.

En effet, il suffit de lire l’étude sur les pratiques et habitudes des joueurs de poker, parieurs sportifs et turfistes conduite par le sociologue Jean-Pierre Martignoni-Hutin pour comprendre que tous ont su adapter leur fréquence de jeu à la disponibilité permanente du poker et des paris sportifs en ligne.

Alors, les joueurs en France sont-t-ils des accros au poker, paris sportifs et hippiques ?

Interrogés sur leur fréquence de jeu, les joueurs de poker et les parieurs ont surpris beaucoup de monde, tout comme leur budget jeu hebdomadaire.

Eh oui, contrairement à ce que pensent beaucoup, la majorité d’entre eux ne s’adonne qu’aux jeux d’argent de manière très irrégulière.

Selon le sociologue Jean Pierre Martignoni-Hutin, un tiers des joueurs ne miserait ainsi de l’argent que lorsque l’occasion se présente, autant dire plutôt rarement.

Le fait que les jeux soient disponibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 aurait pourtant pu laisser une toute autre fréquence de jeu !

Pour autant, les joueurs dits « irréguliers » sont bien plus nombreux lorsque l’on s’intéresse aux amateurs de paris sportifs puisque plus de 40% des parieurs avouent jouer de manière irrégulière.

Ceci s’explique très probablement par l’engouement qui entoure quelques grands évènements nationaux ou internationaux.

Certains parieurs ne pronostiqueraient ainsi le résultat d’une rencontre que lorsque celle-ci a de l’« importance », autant dire une finale ou des matchs internationaux lors d’un Euro ou d’une Coupe du Monde.

34% des turfistes et un peu plus de 26% des joueurs de poker ne « pratiqueraient » également que de manière irrégulière.

Cette faible fréquence de jeu vient confirmer que les jeux d’argent en ligne ne sont pas encore ancrés dans notre culture !

Elle montre également que la majorité des joueurs est capable de prendre de la distance vis-à-vis des jeux d’argent en ligne, et que ces derniers ne sont qu’un loisir parmi d’autres, mais absolument pas un élément central et incontournable.

Les joueurs de poker ont-ils une fréquence de jeu plus soutenue que les parieurs ?

Alors que nous venons de voir qu’une majorité des joueurs ne pratiquent que de manière irrégulière, il existe aussi des individus qui jouent plusieurs fois par mois, par semaine voire même tous les jours, que ce soit sur Internet ou en direct dans les casinos. (Voir notre article à ce sujet).

Si environ 20% des joueurs de poker, des turfistes et des parieurs sportifs disent ne pas jouer plus de quelques fois par mois, des différences entre chaque type de jeux en ligne sont observables dès lors qu’on s’intéresse à ceux qui ont une fréquence de jeu plus importante.

Les parieurs sportifs ne sont par exemple que 3,8% à jouer tous les jours et seulement 17% à s’adonner aux pronostics plusieurs fois par semaine.

Il faut admettre que le pari sportif a l’image-type du jeu auquel on joue tout au plus une fois chaque semaine, histoire de miser sur les résultats des rencontres du week-end à venir.

La fréquence de jeu des turfistes est plus importante puisque si 26% disent parier plusieurs fois par semaine sur les courses hippiques, plus de 10% avouent le faire tous les jours.

Cette assiduité ludique quotidienne peut surprendre mais il existe bel et bien en France de très « gros » parieurs. Ces derniers sont d’ailleurs essentiels pour le marché puisqu’ils sont à l’origine d’une part non négligeable du chiffre d’affaires des opérateurs de paris hippiques en ligne.

En matière de fréquence de jeu, les joueurs de poker arrivent néanmoins en tête puisqu’ils sont 32% à rejoindre les rooms en ligne plusieurs fois par semaine et près de 13% s’y rendent même tous les jours.

Effet de mode fut un tempsle jeu de cartes Texas hold’em a donc bien réussi son implantation en France. En aparté, reste à voir concernant ce jeu, en baisse de fréquentation il faut le souligner, le partage des liquidités entre joueurs français, espagnols et italiens car le marché du poker en France est quand même sclérosé.

Mais revenons à la fréquence de jeu des joueurs de poker ! Les retransmissions télévisées des grands tournois avec la présence de nombreux amateurs issus du poker sur Internet, a donné des envies à bien des joueurs et nombreux sont ceux qui se rêvent en futur professionnel de la discipline.

Voilà un des éléments qui expliquent très certainement que la fréquence de jeu des joueurs de poker est plus élevée que celle des parieurs et pourrait devenir croissante si le partage des liquidités avait lieu.

Mais la nature même du jeu de cartes – qui nécessite plus de temps que la validation d’un pari hippique ou sportif – peut aussi expliquer que l’assiduité soit plus importante. Voilà donc pourquoi les amateurs de poker sont les plus représentés parmi les day-gamblers.

Les joueurs savent finalement faire la part des choses !

A la vue de l’ensemble de ces données, non avalisées par l’Arjel, il est possible de dire que les joueurs de poker, les parieurs sportifs et les turfistes ont su adapter leur fréquence de jeu à la disponibilité permanente des jeux.

Autant dire donc que la majorité a compris qu’il était facile de sortir du jeu lorsque l’ennui apparaissait ou que l’adrénaline n’était pas au rendez-vous.

De même, tous (ou presque) ont saisi que le temps ludique n’a pas réellement d’horaires mais qu’il peut être une partie du temps libre, le restant étant consacré à d’autres loisirs.

Enfin, contrairement à ce qu’avaient laissé entendre de nombreux opposants aux jeux d’argent en ligne, les joueurs ont bien compris que ce n’était que des jeux et qu’ils ne devaient en aucun cas prendre le pas sur la vie sociale et familiale.

Tableau de la fréquence de jeu des joueurs de poker et des joueurs de paris sportifs et hippiques selon l’étude menée par le sociologue

Quand
jouent-t-ils ?
Parieurs
hippiques
Parieurs
sportifs
Joueurs
de poker
Moyenne
Tous les jours 10.7% 3.8% 12.8% 9.1%
Plusieurs fois par semaine 26.8% 17.5%  32.7%  25.7%
Plusieurs fois par mois 19.8% 23.9%  21%  21.6% 
Plusieurs fois par an 8.7% 14.2% 7.1% 10%
Très irrégulièrement 34.1% 40.6%  26.4%  33.7%
Numéro d'identification du communiqué : 21756f7cafd8619b

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !