Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | ConnexionFlux RSS

Le PDG d’Ubisoft: les consoles de jeux, bientôt la fin

  • Votre pays: France
  • Publié le : 23 juin 2016 17 h 28 min
  • Expire : 1073 jours, 22 heures
Le PDG d\'Ubisoft: les consoles de jeux, bientôt la fin ?

Le PDG d’Ubisoft: les consoles de jeux, bientôt la fin

Alors que les constructeurs de consoles de jeux vidéo se mènent une véritable guerre pour imposer leur machine sur le marché, voilà que le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, a prédit la fin proche de l’ère des consoles de salon

Eh oui, si Sony a réussi avec sa console PS4 à convaincre davantage de joueurs que Microsoft et sa Xbox One et surtout que Nintendo et sa WiiU, le constructeur japonais pourrait bien perdre son précieux avantage si les propos tenus par le patron d’Ubisoft à l’occasion de l’annonce des derniers résultats financiers de l’éditeur… se vérifient.

Le streaming, l’avenir du jeu vidéo selon le patron d’Ubisoft

Fin connaisseur du secteur, Yves Guillemot a effectivement donné sa vision de l’avenir du jeu vidéo et, selon lui, cela passe par le streaming. Ainsi, pour le PDG d’Ubisoft, plus besoin du support physique puisque les consoles seront tout à fait capables de migrer vers le cloud (nuage en français).

Pour l’heure, impossible toutefois de mettre en œuvre ce qui sera l’avenir du jeu vidéo pour le boss d’Ubisoft étant donné que la bande passante est totalement incapable de supporter le contenu vidéoludique.

Conscient des améliorations qui devront être réalisées pour que ses « prophéties » se concrétisent, le cofondateur d’Ubisoft affirme qu’il croit au streaming et que ce dernier aura besoin de quelques années pour s’imposer dans l’univers vidéoludique.

Pour Yves Guillemot, les jeux actuellement disponibles n’aident d’ailleurs pas à populariser le streaming et il estime qu’une nouvelle génération de consoles devrait avoir le temps de se faire une place dans le cœur des joueurs avant que la révolution qu’il promet ne se mette en place.

Autrement dit, la fin des consoles pourrait intervenir dans un délai compris entre 5 et 10 ans.

Si certains constructeurs ne veulent pas croire à cet avenir pour leurs machines, l’avènement du streaming dans la sphère du jeu vidéo n’est pas une lubie. De plus en plus d’acteurs du secteur rejoignent d’ailleurs les pensées de celui qui est à la tête d’Ubisoft depuis sa création en 1986.

Les multiples avantages du streaming dans l’univers vidéoludique

La prédiction de l’une des principales têtes pensantes de l’éditeur Ubisoft est donc des plus plausibles même si le calendrier avancé est farfelu selon certains car, même si la plateforme Shield de Nvidia a prouvé que le jeu vidéo en streaming était une alternative réaliste, la démocratisation de ce nouveau modèle pourrait prendre bien plus de 10 ans.

Pourtant, la réalisation de la prédiction du PDG d’Ubisoft serait une excellente nouvelle puisque le streaming offrirait de nombreux avantages.

En premier lieu, le prix des consoles pourrait diminuer de manière importante devenant ainsi accessible au plus grand nombre.

Cette baisse des prix s’explique tout simplement par la relégation de la puissance de calcul vers les serveurs distants mais aussi, par la petite quantité de composants physiques nécessaire.

En second lieu, la console ne sera plus véritablement un produit mais un service si l’on en croit la pensée du boss d’Ubisoft. Cela signifie donc que sa puissance pourra être augmentée à souhait afin de proposer des jeux toujours plus beaux et toujours plus agréables à jouer.

Mais les joueurs ne seraient pas les seuls bénéficiaires d’une telle révolution puisque les éditeurs pourraient profiter d’un nouveau modèle économique dans lequel le joueur est un utilisateur qui loue un accès à un jeu vidéo mis à disposition par une plateforme.

Autant dire donc que la prédiction du grand patron d’Ubisoft changerait radicalement la sphère vidéoludique. Reste toutefois à surpasser les obstacles techniques auxquels vont être confrontés tous les acteurs du secteur.

Des contraintes techniques à dépasser…

La particularité du jeu vidéo tient effectivement au fait qu’il impose une véritable réactivité puisque le délai entre l’appui sur un bouton sur la manette et la concrétisation à l’écran de l’action désirée doit être le plus court possible.

Par conséquent, des connexions Internet de grande qualité et un temps de réponse très court sont indispensables.

Or, à ce jour, cela n’est pas véritablement le cas et s’avère très problématique en particulier pour les amateurs de jeux de football et de FPS où la réactivité est encore plus importante que pour d’autres types de jeux.

Malgré ce frein évident au développement du streaming dans l’univers vidéoludique, Yves Guillemot, le PDG d’Ubisoft semble sûr de lui en affirmant que l’ère des consoles est bientôt finie.

Un avis partagé par les décideurs de Sony puisqu’il semblerait que le projet d’une Playstation 5 ait déjà du plomb dans l’aile

Numéro d'identification du communiqué : 980575ffd6bba926

Ajouter un commentaire

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

Nouveau jeu de grattage Maxi Mots Croisés ! Grattez-le en ligne et tentez de gagner le jackpot de 250 000 € !

Jeux de grattage illiko sur FDJ : vous pouvez tous les gratter en ligne !

FDJ: téléchargez les applications mobiles de la FDJ, elles vous faciliteront la vie !